Offres d'emploi‎ > ‎

Recrutement d’un(e) Senior Manager

Avis d’appel à candidature

Recrutement d’un(e) Senior Manager

Département : Commission des Femmes pour Les Réfugiés

Lieu d’affectation : Bukavu

Durée Contrat   12 mois avec possibilité de renouveler

Superviseur      Coordinateur WRC

Date de clôture : 06 Juillet 2012

 

Contexte


Le poste est basé au bureau IRC à Bukavu dans La République Démocratique du Congo. L’IRC est l’un des plus grands fournisseurs d’aide essentiel et d’aide au développement dans la RD Congo avec un budget annuel d’environ US $80 million et plus de 900 employés.

Présent dans sept provinces du RD Congo, l’IRC met en œuvre des programmes dans les secteurs de la santé, la gouvernance, le développement local, la protection et l’autonomisation des femmes, l’éducation et la réponse aux situations d’urgence par un réseau de neuf bureaux de terrain et une gamme de partenariats institutionnels et locaux.

Origine de La Commission des Femmes pour Les Réfugiés de l’IRC.

Le programme IRC, Commission des Femmes pour les Réfugiés, a été constitué en 1989. Il travail sur les lois, les politiques et les programmes qui assurent la sécurité des réfugiés, femmes, enfants et jeunes gens, afin qu’ils bénéficient des services et des ressources dont ils ont besoin pour leur santé et qu’ils concrétisent leur potentiel ; qu’ils prennent partie à la prise de décisions qui concernent leurs vies ; et qu’ils puissent se défendre et militer pour leurs propres droits.

L’Initiative Combustible et Bois de Chauffage de La Commission des Femmes pour Les Réfugiés de l’IRC.

La nourriture qui est distribuée dans le cadre humanitaire typiquement les légumineuses séchées, la farine, et l’huile doit être cuisinée afin d’être consommée.

Toutefois, le système humanitaire fournit rarement les combustibles nécessaires pour la cuisine, et les populations touchées par la crise et le conflit ont rarement assez d’argent pour acheter les combustibles, particulièrement ceux qui brûlent proprement et qui sont durables pour l’environnement. Donc, les femmes et les filles touchées par la crise n’ont souvent pas de choix que de risquer à sortir dans le territoire dangereux pour ramasser le bois de chauffage ou produire le charbon.

Les conséquences négatives associées à cette dépendance sur le bois de chauffage et le charbon sont nombreuses :

-       Les attaques physiques et sexuelles sur les femmes et les filles ;

-       La dégradation environnementale, les infections respiratoires mortelles, et plus.

En outre, l’action de brûler le bois, le charbon, et d’autres combustibles solides est la cause primaire de l’émission de charbon noir dans l’atmosphère et une des causes primaires du changement climatique. Ces conséquences néfastes ne sont pas aussi remarquables dans le reste du monde que dans la région de Grands Lacs Africains.

Le Champ d’Activité

Le/La Senior Manager rapportera au Coordinateur du projet SAFE basé à Bukavu.

Son rôle primaire sera :

-       D’assister le coordinateur du projet SAFE à se mettre en relation avec des partenaires locaux, y compris les OCB (les Organisations Communautaires de Base), les ONG locales, les institutions locales, et les bureaux gouvernementaux locaux, engagés dans les initiatives des combustibles de cuisson et d’énergie domestique dans le Sud-Kivu, le Nord-Kivu et l’Ituri dans la RD Congo ;

-       Il/Elle représentera le projet SAFE aux réunions des groupes sectoriels différents en cas d’absence du leader de projet ;

-       Il/Elle Dirigera des évaluations de capacité des ONG locales et des OCB et documentera des initiatives locales ;

-       Il/Elle Assistera à faire l’identification des activités génératrices de revenus (les AGR) liées aux combustibles de cuisson et à l’énergie domestique, ainsi que les modes d’emploi alternes (de change) et durables pour les populations dépendantes de la vente de bois de chauffage et de charbon ;

-       Il/Elle Assistera à faire l’identification des institutions qui peuvent soutenir et former des groupes à faire adopter les technologies économes en carburant, et facilitera des discussions des moyens appropriés de toucher les groupements d’intérêt particuliers dans le secteur de l’énergie et des combustibles durables ;

-       Il/Elle sera engagé dans le suivi et l’évaluation des activités des partenaires afin de faire contribuer les leçons qu’on a retenues pour la programmation future.

Les Responsabilités
        Programmatique

-       Participer dans les réunions inter-agence ; représenter le projet SAFE au besoin ;

-       Participer dans les évaluations inter-agences sur le terrain en réponse aux besoins des personnes déplacées internes, particulièrement les femmes et les enfants, en ce qui concerne les combustibles de cuisson et l’énergie domestique dans le Nord-Kivu, le Sud-Kivu, et l’Ituri ;

-       Effectuer les évaluations participatives avec les partenaires et les bénéficiaires ;

-       Documenter les besoins et les challenges identifiées pour les combustibles de cuisson ;

-       Evaluer les stratégies d’adaptation employées par les femmes et enfants déplacés et touchés par la crise afin de satisfaire leurs besoins ;

-       Faciliter un dialogue entre les personnes déplacées internes, les réfugiées et les communautés d’accueil autour des combustibles de cuisson et l’énergie domestique ;

-       Identifier les besoins de développement de capacités pour les groupes ciblés et les organisations humanitaires opérationnelles en ce qui concerne l’accès durable aux combustibles de cuisson et leur utilisation.

Rapportage

-       Produire un rapport d’activité mensuel ;

-       Documenter les faits/les expériences marquant de réussites vécus dans les régions d’exécution du projet en rapport avec l’utilisation des combustibles de cuisson et les énergies alternatives (de change).

Administration et Gestion

-       Etablir un réseau local des partenaires dans la région du projet ;

-       En collaboration avec le coordinateur de projet, développer un outil de développement de capacités pour les partenaires opérationnelles ;

-       Participer dans la réalisation des évaluations de capacité ;

-       Suivre attentivement les activités des partenaires locaux et fournir l’assistance technique selon le besoin.

Qualifications requises

-       Une licence d’études de développement ou une formation principale similaire ; ou l’expérience professionnelle équivalente et considérable dans le domaine ;

-       Parfaite maitrise du français de l’anglais, le français, et le kiswahili écrit et oral ; une connaissance pratique des langues locales parlées dans l’Est de la RD Congo serait un atout.

-       Maitrise des outils informatiques de base (Windows, Word, Excel) ;

-       Bonne organisation, capacité à prioriser les tâches ;

-       Rigueur dans le travail ;

-       Flexibilité, capacité à s’adapter ;

-       Créativité, esprit d’initiative ;

-       Capacité Managériale et de travail en équipe.

Présentation du dossier

-       Lettre de demande d’emploi ;

-       CV à jour avec les noms, fonctions, numéro de téléphone et adresse email d'au moins trois références professionnelles et une brève explication de leur relation professionnelle avec vous (par exemple " mon superviseur direct " etc.) ;

-       Copie des diplômes, attestations de services rendus et recommandations ;

-       Copie d’une pièce d’identité ;

-       Copie de la carte de chômeur livrée par l’ONEM (pour les candidats sans emploi) ;

-       Marquez sur l’enveloppe le code du poste : WRC SENIOR MANAGER/BUKAVU.

A compétences égales, la préférence sera donnée à une candidature féminine

Dépôt des candidatures

Les candidatures devront être déposées sous pli fermé au bureau IRC à Bukavu, sise sur l’avenue P.E Lumumba N° 35/01, Nguba commune d’Ibanda, à l’intention du Coordinateur du Programme Commission des Femmes pour Les Réfugiés de l’IRC.

Seules les candidatures en dehors de Bukavu nous seront envoyées par email à l’adresse : Recruitment-Bukavu@RESCUE.org en indiquant le code « SENIOR MANAGER - BKV » comme objet du mail.

N.B : Seules les candidatures intéressantes seront contactées pour la suite du processus.
Tout Dossier non retenu sera détruit, veuillez ne pas remettre les originaux
Les candidatures féminines sont vivement encouragées.

ADMINISTRATION RESSOURCES HUMAINES



PROCESSUS DE RECRUTEMENT D’INTERNATIONAL RESCUE COMMITTEE (IRC)

Chez IRC, il est de première importance que toutes les candidatures soumises pour combler un poste soient traitées de manière équitable. C’est ainsi que, dans un souci d’objectivité et de transparence, IRC nomme pour chacun des postes à pourvoir un comité d’évaluation des candidats qui a la responsabilité de fixer les critères d’évaluation des dossiers soumis, un comité spécialisé pour élaborer un test écrit auquel tous les candidats rencontrant les qualifications requises sur l’offre d’emploi devront se soumettre. Les candidats ayant réussi le test seront invités à participer à une entrevue avec un comité ad hoc. Finalement, le/la candidat(e) retenu fera l’objet d’une vérification de références professionnelles avant qu’un rapport de recrutement soit remis au Directeur d’IRC pour approbation du/de la candidat(e) sélectionné(e).


“SAFE” – signifie “Safe Access to Firewood and alternative Energy” (accès sécuritaire au bois de feu et à l’énergie alternative) et est utilisé pour représenter des projets basés sur le travail du Task Force sur l’accès sécuritaire au bois de feu et à l’énergie alternative (SAFE Task Force).

 

Comments