Sociologue pour l’évaluation du «Genre» au Parlement

Demande de Cotation de Service
Réf. : RFQ-OP/052/2012 

Date limite de soumission : 24 avril 2012 

Intitulé du Poste : Sociologue pour l’évaluation du «Genre» au Parlement en RDC
Projet : Gouvernance Politique
Lieu d’affectation : Kinshasa - RDC
Durée de la mission : 2 (deux) mois
Début de la mission : Immédiat

Prière d’envoyer vos propositions (propositions technique et propositions financières) dûment signée à l’adresse e-mail ic.soumission.cd@undp.org avec mention de la référence du dossier RFQ-OP/052/2012.

N’hésitez pas à écrire à l’adresse soumission.info@undp.org pour toute information complémentaire.

I. Contexte

Dans la hiérarchie des priorités qui guident l’action gouvernementale en RDC la question de l’égalité des sexes s’inscrit dans une logique d’engagement politique consignée dans la Constitution.
La République Démocratique du Congo est un pays caractérisé par plusieurs configurations sociales et culturelles qui offrent chacune une conception et une perception des rôles et des statuts sociaux des hommes et des femmes. En dépit du fait que l’ordonnancement juridique national, renforcé par la ratification et l’adhésion à des instruments juridiques et politiques internationaux et régionaux favorables au «Genre», soit une avancée, l’égalité des sexes n’est pas encore substantielle dans le vécu collectif congolais et dans les institutions publiques.

Depuis 2005, le Programme des Nations Unies pour le Développement – PNUD - a appuyé le Parlement de la RDC ainsi que les Institutions d’appui à la démocratie à travers son projet « Appui aux Institutions de la Transition ». Cet appui a consisté en un renforcement des capacités des membres de ces Institutions, ainsi qu’en un appui logistique. Cet appui s’est poursuivi dans le cadre du Programme Gouvernance à travers la Gouvernance Politique dans le renforcement des capacités des députés dans leurs trois fonctions constitutionnelles, l’appui logistique et l’appui juridique aux Commissions.

A l’approche du terme dudit Programme et saisissant l’opportunité de cette nouvelle législature, l’impératif d’opérer un audit «Genre» du travail parlementaire s’actualise comme une nécessité pour une meilleure traçabilité du «Genre» dans le travail parlementaire. De ce point de vue, cet audit devrait ré questionner les mécanismes institutionnels parlementaires sous l’angle du «Genre» afin d’aboutir à la formulation d’une stratégie de plaidoyer pour assoir des mécanismes d’obligation du «Genre» plus efficaces au sein du Parlement. Dans cette perspective, le PNUD lance donc le recrutement de deux consultants spécialisés dans le domaine des audits participatifs du «Genre» dont un Sociologue pour l’évaluation du «Genre» au Parlement en RDC.

L’audit «Genre» est un audit de qualité ou audit social qui a pour objectif essentiel d’évaluer les politiques que le Parlement a défini, les documents qu’il a produits (lois, rapports parlementaires, etc), et de vérifier si les membres du personnel les appliquent effectivement et, dans l’affirmative, dans quelle mesure et avec quels résultats en termes de promotion du «Genre». Cela permet de cerner des pistes d’amélioration et d’innovation en matière de traçabilité du «Genre».

Les Consultants auditeurs en «Genre» au parlement vont analyser la teneur «Genre» dans le travail parlementaire et dans la répartition des responsabilités entre les Hommes et les Femmes, recueillir et analyser les perceptions qu’ont les élus et les agents de l’Administration parlementaire de leur société en ce qui concerne le rôle que les hommes et les femmes sont appelés à jouer au sein de l’institution parlementaire.

Le rapport d’audit «Genre» ainsi dressé devra contenir des recommandations sur les améliorations potentielles et sur la façon de les concrétiser. Les acteurs et les responsables concernés s’appuient sur ce rapport pour élaborer un plan d’action.
La conduite de l’Audit «Genre» du travail parlementaire est réalisée dans le cadre du Programme Gouvernance, à travers la Composante Gouvernance Politique.

Objectif de la consultation

De façon globale, la consultance vise à évaluer la traçabilité du genre au sein de l’Assemblée Nationale et du Sénat en questionnant les productions législatives et les mécanismes procéduraux dédiés au fonctionnement institutionnels.

Plus spécifiquement, il s’agira de :
** Analyser les mécanismes de synergie entre les commissions parlementaires et les organisations de la société civile dédiées aux questions du genre ; 

** Examiner les stratégies de plaidoyer des organisations de la société civile dans négociation des agendas pro genre lors des discussions des projets et des propositions des lois et du vote des lois ; 

** Analyser les mécanismes de communication avec les médias et les leaders sociaux mis en place pour promouvoir l’équité du genre au sein du travail parlementaire ; 

** Réaliser un audit organisationnel des atouts et opportunités de transformation pour la traçabilité du genre (profil désagrégé des agents, des députés, profil de perception) ; 

** Vérifier l’efficacité des pratiques et des mécanismes internes d’appui visant à intégrer la dimension de genre ainsi que de s’assurer que ces dispositifs se renforcent mutuellement et qu’ils font l’objet d’un suivi régulier; 

**  Suivre et évaluer les progrès relatifs accomplis dans l’intégration de la dimension de genre; 

**  Etablir une base de référence, identifier les lacunes et les difficultés majeures et recommander des moyens pour y remédier en suggérant de nouvelles stratégies, plus efficaces ; 

**  Décrire les bonnes pratiques communicationnelles visant à parvenir à l’égalité entre hommes et femmes.

Résultats attendus
**  Une analyse des mécanismes de synergie entre les commissions parlementaires et les organisations de la société civile dédiées aux questions du genre;

**  Les stratégies de plaidoyer des organisations de la société civile dans négociation des agendas pro genre lors des discussions des projets et des propositions des lois et du vote des lois;
 
**  Une analyse des mécanismes de communication avec les médias et les leaders sociaux mis en place pour promouvoir l’équité du genre au sein du travail parlementaire;

**  Un audit organisationnel des atouts et opportunités de transformation pour la traçabilité du genre (profil désagrégé des agents, des députés, profil de perception);

** L’efficacité des pratiques et des mécanismes internes d’appui visant à intégrer la dimension de genre est vérifié ainsi que de s’assurer que ces dispositifs se renforcent mutuellement et qu’ils font l’objet d’un suivi régulier;

** Les progrès relatifs accomplis dans l’intégration de la dimension de genre sont suivis et évalués ;
une base de référence établie, les lacunes et les difficultés majeures identifiées et des moyens pour y remédier en suggérant de nouvelles stratégies, plus efficaces est sont recommandés ;

** Les bonnes pratiques communicationnelles visant à parvenir à l’égalité entre hommes et femmes sont décrites.

Ainsi à l’issue de la mission, le (la) Consultant(e) Sociologue fournira, conjointement avec le Consultant Juriste Auditeur, un rapport documenté sur le diagnostic de situation de la prise en compte de la dimension «Genre» par le Parlement.

II. Qualifications et compétences

Education:
Etre titulaire au minimum d’un diplôme de licence (Master) en sciences de l’Information et de la Communication, en sciences politiques, relations internationales, sciences sociales ou dans une autre discipline similaire.

Expérience:
Avoir des connaissances avérées dans le domaine du genre, de l’audit organisationnel ;
Avoir des capacités avérées de recherche sur des questions du genre et des populations ;
Avoir une expertise confirmée (au moins 5ans) dans les domaines de l’approche Genre et droits humains, outils d’analyse genre;
Disposer d’une capacité éprouvée en ce qui concerne le travail en équipe et posséder des aptitudes à la communication et d’animation de groupe ;
Maîtriser les logiciels bureautiques (word, Excel, Access, etc.) ;

Langues:
Une excellente maîtrise de la langue française est exigée. La connaissance de l’anglais sera considérée comme un atout

III. Documents constitutifs de l’Offre

L’Offre comprendra les documents suivants :

Document

Description

Forme

Méthodologie de travail

Une description de la démarche  ou approche, les outils ainsi que les tâches que vous comptez mettre en œuvre pour réaliser la mission

Pas de formulaire spécifique

Curriculum Vitae

Remplir le formulaire de P11 en annexe de la présente.

Formulaire P11 (SC& IC)(voir ci-dessous)

Diplômes

Envoyer une(les) copies du (des) diplômes

 

Tableau des coûts

Remplir le tableau

Annexe  « Proposition financière ». (voir ci-dessous)


IV. Evaluation 

L’évaluation des offres se déroule en deux temps. L’évaluation des propositions techniques est achevée avant l’ouverture et la comparaison des propositions financières.
Le marché sera attribué au Soumissionnaire ayant présenté l’offre financière la moins disant. 

Les propositions techniques
Elles sont évaluées sur des critères suivants en rapport avec les termes de référence:

Critères techniques

Points Max*.

Soumissionnaires

1

2

3

1

Education

15

 

 

 

2

Expérience

25

 

 

 

3

 Méthodologie de Travail

45

 

 

 

4

Aptitudes personnelles + Langues

15

 

 

 

 

Total

100

 

 

 


*La notation se fait comme suit :

Note

Description

Echelle 
des points

Excellent

Démontre une parfaite maîtrise de la compétence

100 %

Très bien

Démontre une compétence à un niveau très avancé

90 %

Bien

Démontre une compétence à un niveau  avancé

80 %

Assez bien

Démontre une compétence à un niveau de débutant

70 %

Mauvais

Démontre une compétence à un niveau basic

60 %

Pas  soumission

Information non acceptable ou pas fournie

0 %

70 % est le minimum des points requis pour retenir une proposition technique.

 Les propositions financières
Les soumissionnaires font leurs propositions financières suivant l’Annexe Proposition Financière.

N.B. :
Les soumissionnaires sont tenus de se renseigner sur les Conditions Générales des Contrats Individuels. (Voir ci-dessous).

Télécharger ci-dessous:
Les conditions générales;
La proposition financière;
Le Formulaire P11.

ĉ
administrateur congomoja,
14 avr. 2012 à 07:26
ĉ
administrateur congomoja,
14 avr. 2012 à 07:24
Ċ
administrateur congomoja,
14 avr. 2012 à 07:23
Comments