Responsable Programme Eau, Hygiène et Assainissement

Avis d’offre d’emploi

Responsable Programme Eau, Hygiène et Assainissement

Lieu de travail : Walikale

Durée de la mission : 12 mois à pourvoir à partir du 01er Décembre

Date de clôture : 25 Décembre 2012

 

I.         Justification

 

Solidarités International est une association humanitaire qui secourt des populations en détresse, essentiellement victimes des conflits armés et des guerres. Spécialisée depuis 30 ans dans la couverture des besoins vitaux, à savoir manger, boire et s'abriter, elle prend en charge des programmes d'urgence puis de reconstruction. Dans le respect des cultures, Solidarités International met en œuvre ses programmes en unissant ses compétences à celles des employés et des cadres locaux. Les équipes de Solidarités International, composées d’environ 180 expatriés et de près de 1500 de cadres et d’employés locaux, sont aujourd'hui présentes en Afghanistan, au Pakistan, au Bangladesh, en Côte d’Ivoire, en Haïti, au Kenya, au Libéria, au Mali, en Mauritanie, au Myanmar, en République Centrafricaine, en République Démocratique du Congo, en Somalie, au Sud Soudan, au Tchad, et en Thaïlande.

 

II.        Responsabilités

 

Le Responsable Programme doit :

-       Mettre en œuvre et de la réaliser des objectifs définis dans les propositions d’opération ;

-       Superviser des équipes opérationnelles affectées à son programme ;

-       Garantir la bonne exécution et de la qualité du programme mis en œuvre, et le cas échéant, proposer des ajustements ou des développements pour en garantir la pertinence.

 

III.            Fonctions

La gestion de projet : En lien hiérarchique avec le Coordinateur WASH :

-       En charge de mettre en place une veille humanitaire de la zone de projet pour être capable de répondre au mieux aux besoins des populations déplacées ;

-       Construction ou réhabilitation de 10 puits ;

-       Construction ou réhabilitation de 10 sources simples ;

-       Construction ou réhabilitation de 7 sources avec réservoir ;

-       Construction ou réhabilitation de 9 mini-adductions ;

-       Mise en place / redynamisation de 36 comités de gestion des points d'eau, formations et fourniture d'équipements d'entretien et de réparation ;

-       Suivi de l’analyse "do no harm" réalisée par l'équipe qualité qui aidera l’équipe projet dans ses choix au moment de la phase d'évaluation ;

-       Construction de 16 blocs latrines de 2 portes semi durables ;

-       Construction de 182 latrines d’urgence 2 portes ;

-       Construction de 300 latrines familiales (incluant des lave-mains) ;

-       Mise en place / redynamisation de 34 comités de gestion des latrines, formations et fourniture d'équipements d'entretien ;

-       Réalisation de 144 séances de sensibilisation à l’hygiène (séances publiques) ;

-       Réalisation de séances de sensibilisation à l’hygiène auprès de 15 écoles de la zone de projet ;

-       Formation et suivi de 100 relais communautaires sur la promotion de l’hygiène ;

-       Diffusion de messages radiophoniques sur la promotion de l’hygiène ;

-       Contrôle de la pertinence de la localisation des activités et la sélection des bénéficiaires ;

-       Contrôle de la qualité des activités sur le terrain et de la bonne qualité des ouvrages selon les plans et cahiers des charges ;

-       Etablir / corriger les dimensionnements techniques (calculs hydrauliques, design des ouvrages…) ;

-       Effectuer des contrôles réguliers de la qualité et quantité de l’eau au niveau des points d’eau et prendre les mesures correctives adéquates (ex : chloration, sensibilisation accrue des usagers, information des autorités locales) ;

-       Effectuer des contrôles réguliers de qualité de l’eau au niveau des ménages ;

-       Etablir les modalités de participation communautaire ;

-       Amélioration et/ou mise en place d’outils de suivi (APU-IC) ;

-       Veiller au suivi des indicateurs de résultat propres au projet ;

-       Veiller à ce que le principe du « Do No Harm » soit pris en compte dans toutes les activités à mettre en œuvre ;

-       En charge de connaitre parfaitement la proposition de projet et en particulier le cadre logique ;

-       En charge de la capitalisation technique. En lien fonctionnel avec la Logistique ;

-       En charge de la mise en place de chronogrammes d’achats par programme ;

-       Responsable d’établir et suivre l’évolution des commandes de matériel ;

-       En charge du contrôle de la réception du matériel (quantitatif et qualitatif) ;

-       Responsable du planning des véhicules pour ses équipes à transmettre au département logistique dans les temps impartis ;

-       Suivre la bonne utilisation des approvisionnements sur le terrain.

En lien fonctionnel avec les Finances

-       Suivi des dépenses opérationnelles sur le programme (suivi opérationnel) ;

-       En charge d’établir les prévisionnels de trésorerie de son programme ;

-       Participation au suivi budgétaire. En lien fonctionnel avec l’Administration/Ressources Humaines ;

-       Responsable hiérarchique de toute l’équipe programme à gérer de façon équitable, juste et dans le respect de la législation et de la culture locale ;

-       En charge du recrutement de son équipe nationale et de réaliser les évaluations des performances tous les 6 mois ou à chaque changement de contrat ou à la fin du projet.

Reporting en lien fonctionnel avec le Coordinateur Terrain (CT) et Coordinateur WASH

-       Rédiger les rapports mensuels, intermédiaires, finaux, internes et demandés par les bailleurs de fonds ;

-       Proposer des changements d’orientation technique qui pourraient avoir lieu par rapport à la proposition initiale ;

-       Proposer et participer avec le Coordinateur WASH à la rédaction d’amendements au programme en cas de modifications significatives des activités ou des délais. Représentation, échanges, en lien avec le CT et le Coordinateur WASH

-       Participer aux réunions sectorielles WASH mission organisées par le Coordinateur WASH ;

-       Participation à des ateliers d’échanges techniques internes ;

-       Organiser des sessions de formations du personnel technique ;

-       Participer à la capitalisation technique mission : document technique à chaque innovation, méthodologie, outils ;

-       Sur délégation du Coordinateur WASH, participer à des évaluations sur la zone d’opérations voire sur d’autres zones pour de futurs programmes ;

-       En relation avec le Coordinateur Terrain et le Coordinateur WASH, établir et entretenir un réseau de communications avec les partenaires locaux (ONG et institutions étatiques) évoluant dans le domaine d’WASH sur sa zone d’intervention.

IV.      Fonctions et Profil

Le maintien d’un lien étroit entre le terrain et la base opérationnelle :

-       Mener le programme en étroite collaboration avec les communautés ;

-       Représenter Solidarités International sur le terrain et faire preuve d’un comportement irréprochable (respect des bénéficiaires, des autorités, des leaders, des autres ONG….) ;

-       Informer immédiatement le CT de tout événement lié à la sécurité dont il aurait connaissance. Lors de ses évaluations ou visite terrain, être « curieux » de l’évolution sécuritaire de la zone et en informer les personnes concernées ;

-       Respecter scrupuleusement les règles de conduite et d’éthique de Solidarités International et les règles de sécurité.

 

V.            Profil

1.     Formation :

Le candidat doit au moins posséder une licence ou diplôme équivalent en sciences appliquées ou théoriques dans le domaine de l’eau.

2.     Expérience : Une expérience dans des domaines techniques, en gestion d’équipe et en gestion de projet est essentielle. Une expérience dans le domaine social et dans le travail en situation d’urgence humanitaire est appréciée. Une expérience de travail avec Solidarités International est un plus.

 

3.     Compétences et connaissances techniques :

Gestion de projet, management d’équipe, travail en urgence humanitaire, écriture de rapports et compilation et analyses de données.

4.     Savoir être :

-       De très bonnes capacités d’organisation ;

-       Capacité à représenter Solidarités International à des réunions extérieures ;

-       Diplomatie et capacité à la négociation et aux compromis, ouverture d'esprit, tolérance, rigueur, autonomie, calme, patience.

 

5.     Langues :

-       Maîtrise du français oral et écrit ;

-       La connaissance de l'anglais est souhaitable (échanges avec les UN, certains bailleurs de fonds et représentants de la communauté internationale en anglais) ;

-       La connaissance du Swahili est un atout.

 

6.     Autres :

-       Grande capacité de travail ;

-       Fort intérêt pour la compréhension de la géopolitique locale et sous-régionale très complexe ;

-       Grande autonomie ;

-       Rigueur ;

-       Résistance au stress ;

-       Capacité à vivre dans un milieu reculé.

 

7.     STATUT Poste salarié :

A partir de 1400 euros brut par mois, selon expérience, plus 10% de prime de congés payés versés mensuellement et Per Diem mensuel de 450 dollars. Solidarités International prend également en charge les frais d'hébergement ainsi que les frais de déplacements entre le pays d'origine de l’expatrié et le lieu de mission.- Couverture sociale : L’expatrié bénéficie d’une couverture sociale de qualité permettant de couvrir tous les frais de santé et d’une prévoyance accident incluant les risques de guerre.- Break : En cours de mission, une alternance travail - repos est assurée par des breaks prévus tous les trois mois. Sur la base d’une mission de 1 an, l'expatrié prendra un break d’une semaine à 3 et 9 mois de mission (avec une participation de 500 euros versée par Solidarités) ainsi qu'un break de 15 jours à 6 mois de mission (avec une prise en charge du billet d’avion aller et retour entre la mission et le lieu de résidence).

How to apply:

Merci de nous envoyer votre CV et une lettre de motivation en postulant sur notre site

Comments