Représentant Pays

Offre d’emploi

Représentant Pays

Lieu de travail : Kinshasa

Durée du contrat : 6 mois avec volonté de s’engager pour 1 an

Prise de poste : 01er Juin 2013

Date de remise : 31 Mai 2013

 

 

I.      Introduction

L’association ALIMA (The Alliance for International Medical Action) a été créée en juin 2009 avec pour objectif de produire des secours médicaux de qualité lors des situations d’urgences tout en participant à la réduction de la fracture entre les moyens d’une médecine moderne et l’accessibilité à cette médecine pour une partie de la population. Pour se faire, ALIMA met l’accent sur la recherche et l’ancrage dans les sociétés civiles des pays d’intervention en développant des projets en partenariat avec des acteurs locaux. ALIMA se positionne aujourd’hui sur trois axes :

ALIMA se positionne aujourd’hui sur trois axes :

-       Incubateur d’ONG humanitaires nationales dans les pays en voie de développement en construisant des projets communs avec ces dernières dans la finalité d’un transfert de compétence ;

-       Facilitateur de mise en réseau des différents acteurs humanitaires notamment grâce à la création d’une plateforme rassemblant des ONG nationales des pays du Sahel. L’objectif de la plateforme est d’appuyer et de renforcer les capacités opérationnelles de ces ONG, de développer les travaux de recherche et de renforcer la capacité de plaidoyer ;

-       Développeur de recherches opérationnelles visant à améliorer les pratiques sur nos champs d’intervention en sollicitant chercheurs, universitaires et acteurs de terrain En 2013, ALIMA est présent dans 6 pays : au Sénégal où se situe son siège opérationnel puis au Burkina Faso, au Mali, au Niger, au Tchad et en RDC autour de projets médicaux d’urgence. Les ressources d’ALIMA étaient de 9,5 millions d’euros en 2012 et de 13,4 en budget prévisionnel pour 2013 CONTEXTE.

Les programmes ALIMA en RDC : ALIMA intervient en République Démocratique du Congo depuis le mois d’Août 2011 dans deux domaines relatifs à son expertise : la nutrition et la lutte contre le choléra. Pour l’ensemble de ses programmes, ALIMA travaille en étroite collaboration avec les autorités congolaises et en partenariat avec 1 ONG congolaise : Netrese.

En 2011 : Suite au déclenchement d’une épidémie de choléra dans les provinces de l’ouest de la RDC, ALIMA a lancé depuis le mois d’août 2011 un projet de lutte contre l’épidémie de choléra dans la ville province de Kinshasa et dans la province du Bandundu. Avec son partenaire national, l’ONG Netrese, ALIMA vise à améliorer la qualité de la prise en charge médicale du choléra grâce à un appui matériel et à la formation du personnel médical des zones de santé ciblées et grâce au renforcement du système de surveillance épidémiologique. Plus de 750 cas suspects de choléra ont été pris en charge en 4 mois. Poursuivant son engagement à faire progresser l’innovation médicale humanitaire, ALIMA a effectué pour le PAM une étude de faisabilité de distribution d’aliments thérapeutiques prêts à l’emploi (ATPE) en prévention de la malnutrition. La mission d’ALIMA a permis la rédaction du premier guide pratique sur la distribution des ATPE en milieu ouvert en RDC pour les zones évaluées.

En 2012 : ALIMA a considérablement étendu sa présence dans le pays avec l’extension du projet choléra et l’ouverture de 2 nouveaux projets dans le domaine de la nutrition dans la Zone de Santé (ZS) de Loméla en Province du Kasaï Oriental : o Prise en charge thérapeutique de 2500 enfants de moins de 5 ans atteints de la malnutrition aiguë sévère (MAS) o Distribution d’Aliments de Supplémentation Prêt à l’Emploi (ASPE) pour environ 12 000 enfants âgés de 6 à 35 mois Dans le souci de documenter et de capitaliser ses interventions, ALIMA mène plusieurs études en parallèle de ces projets : o Etude de faisabilité pour le dépistage de la MAS au périmètre brachial par les mères o Enquête d’acceptabilité et d’utilisation des ASPE o 2 enquêtes nutritionnelles et de mortalité rétrospectives des enfants de moins de 5 ans De même, ALIMA a élargi ses capacités de réponse dans le cadre de son projet de lutte contre le choléra dans les provinces du Bas Congo et de l’Equateur. En 2012, plus de 3500 cas suspects de choléra ont été pris en charge à travers l’appui d’une vingtaine de structures de soins.• En 2013 : ALIMA, en collaboration avec l’ONG Solidarités International, consolide ses activités de lutte contre le choléra dans les provinces de l’Ouest (Kinshasa, Bas-Congo, Bandundu, Equateur). ALIMA a également ouvert récemment un projet de lutte contre l’épidémie du choléra dans la province du Katanga. Au total, l’ONG prévoit de prendre plus de 2000 cas suspects de choléra à travers ces projets. Dans le domaine de de la nutrition, ALIMA poursuit ses activités dans la ZS de Loméla et développe sa présence dans le Kasaï Oriental en débutant un programme pour la prise en charge de 1100 enfants de moins de 5 ans atteints de MAS en février 2013 dans la ZS de Katakokombe. Les bailleurs d’ALIMA en RDC sont l’UNICEF, le PAM, le Pooled Fund, l’Ambassade de France, l’OMS.

LIENS FONCTIONNELS ET HIERARCHIQUES : Il rend compte au responsable des programmes du siège. Il encadre l’ensemble de l’équipe de terrain

Contexte général du projet : Sous l’autorité du responsable de programmes, le représentant pays est chargé de mettre en œuvre les projets en RDC validés par le CA. Ces projets seront menés en partenariat avec des organisations locales et internationales

II.     Mission et activités principales

 

1.     Représentation et partenariat

-       Représentation de l’association auprès des ONGs et des différents partenaires dont les autorités locales et les bailleurs, mais aussi les autres intervenants de l’aide, les médias et la société civile. Participation aux différents meetings ;

-       Organisation et animation du partenariat : identification de partenaires, soutien, évaluation des partenariats.

 

2.     Analyse, planification, mise en œuvre, suivi, évaluation des activités

-       Analyse du contexte humanitaire, politique, économique et social du pays ;

-       Rédige des rapports de situation ;

-       Analyse/évaluation de nouveaux besoins, définition des stratégies et du contenu des projets à entreprendre; o Propose au siège des projets d’intervention ;

-       Support à l’écriture des projets pour les bailleurs ;

-       Support à la planification des activités médicales, logistiques et administratives ;

-       Elabore et met en œuvre des procédures de suivi et d’évaluation des projets ;

-       Supervise la gestion des moyens financiers (budget, prévisionnel de trésorerie, procédures de contrôles) et administratifs d’ALIMA en RDC ;

-       Définit et adapte les indicateurs de suivi des programmes, en accord avec le siège et en collaboration avec les équipes.

 

3.     Sécurité

-       Analyse de l’évolution de la situation liée aux problématiques politiques et sécuritaire en RDC ;

-       Analyser le contexte, identifier les risques et valider les règles de sécurité ;

-       Contrôler la transmission des règles de sécurité et leur respect ;

-       Décider après accord du siège d’évacuer une base ou la mission si nécessaire.

 

4.     Recherche de financements

-       Evaluation des nouveaux bailleurs potentiels présents en RDC ;

-       Coordination des liens avec les bailleurs présents en RDC et renforcement de la relation professionnelle ;

-       Réponse aux appels à projet ;

-       Support à la rédaction des rapports intermédiaires et finaux.

 

5.     Management des ressources humaines

-       Définition des profils de poste, suivi, définition des objectifs, soutien et évaluation des expatriés pour la coordination en RDC ;

-       En supervision de l’administration, participe à la mise en œuvre des descriptifs de poste, du recrutement, de la formation, du suivi du personnel, de la définition des objectifs, du soutien et de l’évaluation des équipes des projets (partenaires et ALIMA) ;

-       En collaboration avec l’administration et le responsable RH du siège : définition des besoins en formation des équipes des projets, mise en place de ces formations ;

-       Organise et anime les réunions d’équipes de coordination ;

-       Favorise la participation active de l’équipe à la dynamique de l’association ;

-       Pilote la prévention des risques d’abus de pouvoir et sensibilise les équipes sur le sujet.

 

6.     Communication

-       Participe à l’information des donateurs et du grand public ;

-       Participe à la communication externe de l’association en RDC ;

-       Initie le témoignage et participe à l’élaboration de plaidoyer si nécessaire.

Cette description des tâches n’est pas exhaustive. Le représentant pays pourra être amené à exercer d’autres en fonction des besoins du projet.

III.    Expériences et Compétences

 

-       Expérience indispensable d’au moins 2 années sur un poste demandant une forte polyvalence dans un cadre humanitaire ;

-       Expérience dans un contexte d’intervention médical est un atout ;

-       Formation en santé publique ou profil médical apprécié ;

-       Compréhension des principales tâches administratives et financières ;

-       Expérience indispensable en termes de gestion d’équipe, de projet, mise en place de stratégie d’intervention et gestion de la sécurité ;

-       Capacité d’analyse et de synthèse ;

-       Capacité de gestion de projet ;

-       Capacité d’organisation et d’animation d’équipe ;

-       Autonomie, curiosité et sens critique ;

-       Flexibilité et gestion du stress ;

-       Patience et maturité professionnelle ;

-       Capacité à travailler en équipe dans des contextes multiculturels Langues ;

-       Bonne maîtrise du français (lu, écrit, parlé) indispensable ;

-       L’anglais est un atout.

Détails

Salaire : selon expérience+ perdiem ALIMA prend en charge les frais d’hébergement ainsi que les frais de déplacements entre le pays d’origine de l’expatrié et le lieu de mission.

How to apply:

Pour postuler, merci de nous faire parvenir votre CV et lettre de motivation, à recrutement@alima-ngo.org avec en sujet la référence « Représentant Pays RDC ».

 

Comments