Représentant(e) et chargé(e) de plaidoyer

Avis d’appel à candidature

 

Représentant(e) et chargé(e) de plaidoyer

Lieu d’affectation : Kinshasa

Durée du poste : ± 5 mois (début de mission fin novembre)

Date limite de candidature : 20 Novembre 2012

 

 

I.      Introduction

Médecins du Monde Belgique (MdM-B) est présent en RDC depuis 2002 à travers des projets de développement, de transition ou d’urgence pour les populations les plus démunies dans la province du Kasaï Occidental. Le domaine d’action principal est le renforcement de l’accès aux soins de santé primaires. En 2012, MdM-B a démarré un projet d’urgence de prise en charge médicale et psychosociale des expulsés d’Angola dans la zone de santé de Luambo (Kasaï Occidental), grâce à un financement du Pooled Fund. Le projet se poursuit en 2013 et s’étend à la zone de santé de Kamonia, grâce à un financement de la coopération belge sur 13 mois. Ce projet comporte un volet plaidoyer qui sera mené à Kinshasa.

La coordination générale de MdM-B, basée à Kananga (Kasaï Occidental), bénéficie de l’appui d’un(e) représentant(e) basé à Kinshasa qui assure la représentation de l’ONG au niveau national, entretient des relations avec les partenaires et développe la recherche de fonds, et ce en délégation des fonctions normalement attribuées au Coordinateur général. La/le représentant(e) sera en outre chargé des dossiers plaidoyer de la mission et en particulier ceux visant à l’amélioration de la prise en charge des refoulés d’Angola.

II.     Objectifs

Le/la représentant(e) de MdM-B à Kinshasa est sous la responsabilité hiérarchique du Coordinateur général de MdM-B en RDC. Il/elle travaille en lien étroit avec les membres de l’équipe de coordination basés à Kananga et avec le desk RDC au siège.

Le/la représentant(e) de MdM-B à Kinshasa coordonne le développement et la mise en place de la stratégie de plaidoyer de MdM-B en RDC en faveur de l’amélioration de la santé et de la protection des personnes expulsées d’Angola. Dans ce cadre, il sera amené à se déplacer dans la province du Kasaï Occidental et en Angola.

Dans le cadre du projet d’assistance médicale et psychosociale aux expulsés d’Angola, ses principales responsabilités sont de :

-       Suivre et gérer l’information sur la situation des expulsés d’Angola ;

-       Coordonner l’élaboration de la stratégie de plaidoyer visant à améliorer les conditions sanitaires et de protection des personnes expulsées ;

-       Faciliter la mise en place de cette stratégie à travers un plan d’action et des outils de suivi appropriés ;

-       Utiliser ses techniques d’analyses pour influencer les parties prenantes (autorités congolaises, bailleurs de fonds, représentations diplomatiques, agences des Nations Unies,…).

Dans le cadre de la représentation de la coordination générale de MdM-B à Kinshasa, ses principales responsabilités sont de :

-       Développer et entretenir un réseau de relations à Kinshasa ;

-       Identifier les opportunités de financement pour MdM-B ;

-       Alimenter la communication de MdM-B ;

-       Superviser le fonctionnement du bureau de Kinshasa.

III.    Description des taches

1.     Veille/Gestion de l’information (projet expulsés d’Angola) :

-       Suivre l’évolution du contexte politique, sécuritaire, social, économique, sanitaire,… de la bande frontalière entre l’Angola et la RDC pour détecter/évaluer les opportunités d’actions/interventions ;

-       Suivre les agendas politiques, financiers, administratifs nationaux et internationaux et les intégrer dans les actions de plaidoyer à mettre en œuvre ;

-       Récolter et analyse les données sur la situation des expulsés d’Angola en RDC, particulièrement dans la province du Kasaï Occidental et documenter les politiques mises en œuvre au niveau national et local en RDC pour améliorer la situation des expulsés ;

-       Identifier et participer aux réunions de concertation et de coordination avec les partenaires (autorités, ONG, UN, ambassades, bailleurs de fonds,…) ;

-       Suivre l’évolution du positionnement des différents acteurs nationaux et internationaux sur le plan politique, humanitaire et financier en faveur de l’amélioration des conditions sanitaires et de protection des expulsés d’Angola ;

-       Coordonner la rédaction des rapports mensuels sur les violences et les diffuser auprès des partenaires influents ;

-       Coordonner la rédaction des rapports narratifs à remettre au bailleur.

2.     Plaidoyer (projet expulsés d’Angola) :

-       Développer un plan d’action, définir les cibles en terme de résultats et mettre en œuvre la stratégie d’influence de MdM-B auprès des décideurs pour promouvoir l’amélioration des conditions sanitaires et de protection des expulsés d’Angola ;

-       Mettre en place, en lien avec le coordinateur de projet, des indicateurs permettant d’alimenter le plaidoyer ;

-       Piloter les activités de plaidoyer en créant des alliances avec des partenaires ;

-       Créer des contacts et entretenir des réseaux avec les acteurs actifs sur la bande frontalière avec l’Angola en RDC (agence UN, ONG nationales et internationales, Ministères, bailleurs de fonds,…) ;

-       Sensibiliser les bailleurs de fonds et les ONG aux besoins humanitaires et de développement sur la bande frontalière avec l’Angola pour qu’ils les prennent en compte dans leurs plans d’action, contribuer à la rédaction de propositions ;

-       Préparer des documents de plaidoyer (arguments, propositions et messages) en fonction de l’évolution du contexte et de la cible et selon le format souhaité (rapport réguliers, rapport d’enquête /de recherches, notes de briefing).

3.     Représentation de la coordination générale de MdM-B à Kinshasa :

-       Assurer la représentation de MdM-B dans les principaux forums humanitaires, de santé et de protection et en partager les conclusions avec le Coordinateur général ;

-       Entretenir et développer un réseau de relations avec les institutions nationales et internationales (bailleurs, ONG, agences des UN, Fonds Mondial, ambassades,…) dans le but de faire connaître l’action de MdM-B et de développer des partenariats et synergies ;

-       Grâce aux informations récoltées dans les différents forums, alimenter la réflexion de la coordination générale sur les événements et l’actualité liée à nos programmes ;

-       Identifier les bailleurs de fonds institutionnels (en particulier ceux qui s’inscrivent dans la stratégie du Plan d’Action Humanitaire) et les donateurs privés présents en RDC et assurer la veille des lancements d’appels à projets ;

-       Participer à la rédaction des appels à proposition en veillant au respect des exigences des bailleurs de fonds (coordination de la réponse, relecture avant introduction des dossiers,…) ;

-       Identifier les entreprises en RDC et enclencher avec l’appui du desk le processus de validation, en conformité avec la politique interne et « le cadre de collaboration avec les entreprises » du réseau MdM, développer le partenariat après validation par le desk ;

-       Apporter un appui à la mise en place du programme de rénovation des infrastructures sanitaires dans le Kasaï Occidental, en lien avec le desk et le coordinateur du programme ;

-       Participer au développement de l’action du partenaire de MdM-B, Dentistes du Monde à Kinshasa ;

-       Coordonner l’écriture du rapport mensuel d’activités de la mission de MdM-B en RDC.

4.     Communication :

-       Faire remonter du matériel de communication vers le siège (articles, contributions pour les communiqués de presse, témoignages, photos, vidéos,…) ;

-       Identifier les acteurs de MdM-B en RDC qui pourraient assurer des interviews dans les médias belges (radio,…) ;

-       Assurer la relation avec les médias locaux, en lien étroit avec le coordinateur général ;

-       Assurer le briefing com de l’équipe en RDC, en particulier pour les nouveaux arrivants ;

-       Dans le respect de la charte graphique de MdM-B, valider tout matériel de communication réalisé en RDC.

5.     Gestion du bureau de représentation à Kinshasa :

-       Superviser le bon fonctionnement financier, administratif et logistique du bureau ;

-       Assurer le suivi sécuritaire à Kinshasa, émettre des recommandations à la coordination générale et s’assurer de l’application des mesures de sécurité ;

-       Superviser les employés (actuellement trois) du bureau de Kinshasa.

6.     Livrables

-       Finalisation et inputs dans le contenu des rapports bailleurs (pour ce qui est de la partie plaidoyer) ;

-       Input dans les rapports mensuels d’activité de la mission ;

-       Rapport annuel MDM dans l’accès aux soins des refoulés ;

-       Rapports de mission terrain ;

-       Input dans notre contribution au rapport mensuel des données sur le refoulement livré au cluster protection ;

-       Compte-rendu de réunion réseau, groupe de travail.

IV.   Qualifications, Capacités et Expériences

 

-       Diplôme universitaire, maîtrise ou équivalent, en sciences humaines (journalisme, communication, sciences politiques) ;

-       Expérience pertinente dans la recherche et le plaidoyer pour le compte d’ONG au niveau institutionnel ;

-       Une expérience prouvée dans les droits de l’homme et/ou humanitaire et/ou la santé ;

-        Production et édition de rapports de plaidoyer ;

-       Très bonne capacité rédactionnelle ;

-       Parfaite expression orale ;

-       Excellente capacité d’analyse et de restitution ;

-       Esprit stratégique ;

-       Adhère aux principes humanitaires et à la Charte de Médecins du Monde ;

-       Capacités prouvées à travailler dans un contexte multiculturel, complexe et exigeant ;

-       Maîtriser l’outil informatique (Word, Excel, Powerpoint et Outlook) ;

-       Le français est la langue de travail. L’anglais est fondamental. Le portugais est un plus.

How to apply:

Merci d’adresser vos candidatures à : Médecins du Monde-Belgique Rue de l’Éclipse, n°6 - 1000 Bruxelles ou par mail : recrutement@medecinsdumonde.be
Spécifier l’intitulé du poste : Représentant/e à Kinshasa et chargé/e de plaidoyer Aucune candidature ne sera traitée par téléphone.

 

Comments