Recrutement de deux (2) Experts nationaux chargés d’élaborer un cadre de Suivi-Evaluation et de participer aux activités de Suivi-Evaluation du Projet PRRIS

Avis à manifestation d’intérêt

Recrutement de deux (2) Experts nationaux chargés d’élaborer un cadre de Suivi-Evaluation et de participer aux activités de Suivi-Evaluation du Projet PRRIS

N° Avis : AMI  n°  548/PRRIS/BCECO/DG/DPM/AAS/2014/SC

Lieu de travail : Kinshasa
Date de clôture : 24 Juin 2014

Source de financement : PRRIS              

 

      I.        Contexte général

La République Démocratique du Congo a initié un vaste programme de réhabilitation et de reconstruction des écoles sur toute l’étendue de son territoire national à financer sur le fonds mis en place dans le cadre du  Projet de Réhabilitation et de Reconstruction des Infrastructures Scolaires (PRRIS). Ce vaste programme entre dans le cadre de l’opérationnalisation de la stratégie du Sous Secteur de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel assortie du Plan d’action triennal 2013-2015 dénommé Plan Intérimaire de l’Education (PIE) comprenant des actions prioritaires qui favorisent le développement à moyen et long termes du secteur de l’éducation.

Le projet PRRIS étant un grand projet social de haute envergure nationale, il est requis les services de deux (2) consultants (individus) ayant une expertise en suivi-évaluation, afin de suivre d’une manière efficace les résultats ainsi que les impacts liés à sa mise en œuvre.

C’est ainsi que le Bureau Central de Coordination (BCECO), en qualité de Maître d’Ouvrage Délégué de ce projet et pour le compte du Ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel (EPSP), lance le processus de recrutement de deux (2) experts nationaux devant élaborer un cadre de suivi-évaluation et participer aux activités de suivi-évaluation du projet PRRIS.

    II.        Objectifs de la mission

Les objectifs de la mission sont de : (i) mettre en place au sein des organismes d’exécution et de suivi des projets des cadres appropriés de suivi-évaluation des activités du projet, (ii) développer une capacité en suivi-évaluation au sein des organismes d’exécution ; et (iii) participer aux activités de suivi-évaluation de concert avec les principaux acteurs de la mise en œuvre du projet.

   III.        Etendue de la mission 

Dans le cadre de la mission, les consultants auront entre autres à réaliser les activités ci-après :

-         Etudier d’une manière générale la pertinence de la distribution géographique et la répartition des infrastructures scolaires ainsi que les équipements mis totalement ou partiellement à disposition par le projet, tenant compte du nombre d'enfants et d’emplois locaux et nationaux créés par les activités du projet ;

-         Initier sur base de l'outil de suivi-évaluation mis en place au sein du Ministère des Finances, un système de Suivi-Évaluation du projet PRRIS et des organes d'exécution impliqués. Ils devront donc proposer un plan détaillé de travail au démarrage de la mission, une organisation de suivi -évaluation au sein du BCECO et du CTS et un tableau de bord de suivi-évaluation du projet ;

-         Initier la mise en œuvre des activités de suivi-évaluation ensemble avec le personnel du projet affecté à cette fonction par la mise en place d’un programme de formation continue afin de développer la capacité en Suivi-Évaluation au sein des parties prenantes. Il s'agit ici d'un accompagnement (coaching) et une formation pour une meilleure mise en marche des opérations de suivi-évaluation.

-         Remettre au Comité de Pilotage et aux organes de gestion, au terme de sa mission, le plan de travail détaillé, y inclus un état des besoins et une analyse des forces et faiblesses, le dispositif de suivi-évaluation, le budget du système de suivi-évaluation et les remarques et observations pertinentes de la fonction.

Ces experts travailleront en équipe avec un expert international. Le panel ainsi formé sera conduit et dirigé par l’expert international.

Les consultants mèneront leur mission sur toute l’étendue de la République Démocratique du Congo, sur base d’un contrat d’une durée d’une (1) année renouvelable.

  IV.        Profil des Consultants

Les consultants doivent notamment :

-        Posséder un diplôme (D6+5) d’une université reconnue ;

-        Avoir une formation complémentaire en suivi et évaluation des projets ;

-        Justifier d’une expérience professionnelle de 10 ans dans un ou plusieurs projets de développement et/ou dans le domaine d'évaluation, dont au moins 5 ans en suivi et évaluation des projets.

-        Avoir une bonne connaissance dans le secteur de l’administration publique ;

-        Avoir une connaissance suffisante des procédures des bailleurs de fonds ;

-        Jouir d’une bonne notoriété de probité morale et intellectuelle ;

-        Avoir une bonne maîtrise du français ;

-        Avoir une bonne maîtrise de l’outil informatique (Word, Excel, Power Point, etc.) ;

-        Avoir la connaissance d’un logiciel de gestion et suivi des contrats (MS Projet par exemple) ;

-        Etre flexible et apte à travailler en équipe et sous pression ;

-        Etre de nationalité congolaise (RD Congo).

Pour plus de détails, veuillez consulter les termes de référence de la mission (sur le site web du BCECO : www.bceco.cd).

    V.        Méthode de Sélection

Le Bureau Central de Coordination, pour le compte du Ministère de l’EPSP, invite les candidats (individus) admissibles à manifester leur intérêt à fournir les services décrits ci-dessus.

Les consultants seront recrutés suivant  la méthode de la « Comparaison des CV » telle que décrite dans les procédures édictées dans le manuel de procédures du nouveau code des marchés publics en République Démocratique du Congo du 27 avril 2010.

  VI.        Contenu du dossier de candidature

Les dossiers de candidature devront comprendre :

-         Un CV à jour, concis et détaillé sur support papier ou électronique indiquant l’exécution des contrats analogues, expériences dans des missions et des conditions semblables, disponibilité des connaissances nécessaires ;

-         Une lettre de 2 pages maximum expliquant les motivations profondes d’intérêt pour la mission, démontrant la compréhension du poste et justifiant les qualifications et expériences spécifiques pertinentes et similaires à prendre en compte pour l’examen des expressions d’intérêts en vue de la sélection, etc.

-         Des copies certifiées des diplômes et certificats obtenus ;

-         Références d’au moins trois personnes ou entreprises avec adresse électronique et numéros de téléphone de contact.

 VII.        Informations et réponse à l’AMI

Les candidats intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires au sujet des documents de référence sur le site Internet du Bureau Central de Coordination (BCECO) (www.bceco.cd) ou à l’adresse ci-dessous de 9 heures à 16 h00’ (du lundi au vendredi).

Les candidatures doivent être rédigées en langue française et doivent être déposées à l’adresse ci-dessous ou transmises par courrier électronique à l’adresse : bcecooffre@bceco.cd; ou dpmoffre@bceco.cd au plus tard :

-         Le lundi 23 juin 2014 : pour les manifestations d’intérêt transmises par courrier électronique ;

-         Le mardi 24 juin 2014 à 15h00’ : pour les manifestations d’intérêt déposées en dur à l’adresse physique du BCECO.

Les réponses à cet avis doivent être adressées au Directeur Général du BCECO.

Bureau Central de Coordination, BCECO

Complexe  UTEXAFRICA, 372, Avenue Mondjiba
Kinshasa/Ngaliema, République Démocratique du Congo
Tél. : (+243) 81 5136 729

Théophile MATONDO MBUNGU
Directeur Général a.i

 

Comments