Officer de Monitoring de Protection

Offre d’emploi

Officer de Monitoring de Protection

Département : Protection

Nombre : 2

Location : Goma, avec voyages fréquents aux Nord et Sud Kivu

Grade : VI-1E

Durée du contrat : 7 mois

Superviseur Manager : Protection

Date probable du début : Début Décembre 2013

Date de clôture : 21 novembre 2013 à 15Heures 30', heure de Goma

 

      I.        Contexte

L’accroissement de la violence et de l’insécurité qui prévaut dans le Provinces du Nord et du Sud Kivu donnant lieu à des déplacements et de fortes souffrances a fortement affecté les populations locales de la zone. Depuis de nombreuses années, IRC supporte les populations affectées par le biais de programmes d’assistance d’urgence tel que le projet de Réponse Rapide aux Mouvements de Population qui est mis en place dans le Sud Kivu et le Katanga ou encore les projets d’urgence en sécurité alimentaires, santé et de lutte contre les VBG.

IRC propose de mettre en oeuvre un programme de Réponse d’Urgence Protection dans les Provinces du Nord et du Sud Kivu dans le but de répondre aux besoins des populations les plus vulnérables.

Grâce au déploiement d’Equipes Protection Urgence (EPU), IRC fournira une assistance de première urgence et supportera les femmes, enfant et autres personnes affectés par le conflit.

IRC recherche DEUX Officiers Monitoring Protection membres de l’EPU, incluant des volets Protection, Protection de l’enfance et Protection et autonomisation de la femme. Le rôle de l’Officier Monitoring Protection sera d’assurer la mise en œuvre d’activités lors des urgences telles que le monitoring protection, le référencement des cas de protection, la sensibilisation des populations cibles sur leurs droits ou encore le travail avec les communautés afin qu’elles se construisent des mécanismes d’autoprotection.

    II.        Cadre du travail

L’Officier Monitoring Protection est responsable du monitoring protection/droits de l’homme sur les zones affectées par la crise. Ses tâches principales seront de faire le suivi de la situation en termes de protection et droits de l’homme des populations affectées par la crise, de réaliser la cartographie des prestataires de services existants, fournir de l’information aux communautés cibles à travers l’organisation de focus group ou d’entretiens individuels et enfin de référer les cas les plus urgents vers le service approprié. L’Officier Monitoring Protection respectera le principe de confidentialité de l’information reçue lors des activités.

L’Officier Monitoring Protection aura comme responsable hiérarchique le Manager Protection.

   III.        Responsabilités

-         Assurer le suivi Protection/Droits de l’homme dans les zones affectées par la crise en concordance avec le plan de travail par le biais d’observations sur le terrain, de focus group ou d’entretiens individuels ;

-         Réaliser la cartographie des prestataires de service existants sur les zones de déploiement et, par le biais de focus group, fournir une mise à jour sur les services existants et leur accessibilité pour les communautés cibles ;

-         Référer les personnes avec de sérieux problèmes de protection aux prestataires de services pertinent/appropriés, incluant - mais non limité à – Espaces amis des enfants, Centres pour femmes, Centres de santé, Juristes, ou autres programmes d’ONG ou autres organisations communautaires ;

-         Travail avec les équipes de Protection de l’enfance et WPE dans le but de faciliter le référencement interne ;

-         Rapporter quotidiennement les informations sur les missions de monitoring protection au Manager Protection pour intégration dans les rapports de suivi ;

-         Assurer une collecte éthique et confidentielle des données lors des phases de suivi et d’évaluation ;

-         En coordination avec les équipes de Protection de l’enfance et WPE, travailler avec les communautés afin qu’elles développent des mécanismes d’auto-protection ;

-         Assurer le suivi de l’avancée du programme et identifier les retards pris ou à prévoir

-         Travailler avec les partenaires d’implémentation d’IRC en leur apportant un support technique régulier. Maintenir des relations respectueuses et constructives avec les équipes des partenaires ;

-         Se conformer aux procédures sécuritaires IRC et rapporter les informations sécuritaires portées à sa connaissance afin d’assurer un environnement sûr et sécurisé pour la mise en œuvre du programme.

Autre

-         Toute autre tâche demandée par son superviseur permettant la bonne avancée du programme.
 

Standards Professionnels

-         S’engager à respecter IRC Way (ou Code de Conduite de l’IRC) ;

-         S’engager à s’assurer de la mise en œuvre optimale de ces Politiques dans son cadre de travail ;

-         S’engager à respecter le Règlement Intérieur en vigueur à IRC en R. D. Congo.
 

  IV.        Qualifications

-         Diplôme de graduat au minimum, dans le domaine de la Sante, le Développement Rural, Droit et autres domaines ;

-         Minimum 2 ans d’expérience professionnelle dans le domaine de monitoring de protection, droits de l’homme ou travail communautaire/social ;

-         Bonne connaissance des communautés du Nord et du Sud Kivu ;

-         Connaissance des organisations nationales de droits de l’homme, réseaux d’assistance légale locaux ;

-         Expérience dans le domaine des ONGs est un plus ;

-         Qualités personnelles : Bon travail d’équipe, bonne adaptation à un milieu multiculturel, flexibilité et capacité à supporter la pression ;

-         Français courant exigé. Anglais courant est un plus.
 

    V.        Environnement de travail

La position nécessite des voyages fréquents aux Nord et Sud Kivu dont la durée peut atteindre 6 semaines.

A compétences égales, la Les candidatures féminines sont fortement encouragées

-         Les dossiers de candidature devront être envoyés (avec le titre du poste dans la ligne du sujet) par adresse mail Recruitment-Goma@RESCUE.org , avec comme objet : Prot_MonOff/IRCNK

N.B. : Les candidatures doivent impérativement être envoyées par mail

  VI.        Composition des dossiers

-         Lettre de motivation à adresser à la Coordinatrice Protection, IRC Nord Kivu ;

-         Trois références professionnelles les plus récentes de vos trois superviseurs directs (+ nom, fonction, numéros de téléphone et adresses mails) ;

-         Présentation de la carte de demandeur d’emploi pour ceux qui sont sans emploi ;

-         Seules les candidatures intéressantes seront contactées pour la suite du processus ;

-         Tout dossier non retenu sera détruit, veuillez ne pas envoyer les originaux ;

-         Limitez les pièces jointes à votre candidature aux diplômes (titres scolaires ou académiques), Attestations de travail (service rendu) et votre CV à jour ;

-         Marquez dans l’objet : Prot_MonOff/IRCNK.

 

LES RESSOURCES HUMAINES

 

PROCESSUS DE RECRUTEMENT D’INTERNATIONAL RESCUE COMMITTEE (IRC) : Chez IRC, il est de première importance que toutes les candidatures soumises pour combler un poste soient traitées de manière équitable. C’est ainsi que, dans un souci d’objectivité et de transparence, IRC nomme pour chacun des postes à pourvoir un comité d’évaluation des candidats qui a la responsabilité de fixer les critères d’évaluation des dossiers soumis, un comité spécialisé pour élaborer un test écrit auquel tous les candidats rencontrant les qualifications requises sur l’offre d’emploi devront se soumettre. Les candidats ayant réussi le test seront invités à participer à une entrevue avec un comité ad hoc. Finalement, le/la candidat(e) retenu fera l’objet d’une vérification de références professionnelles avant qu’un rapport de recrutement soit remis au Directeur d’IRC pour approbation du/de la candidat(e) sélectionné(e).

 

Comments