Logisticien Base

Offre de recrutement

Logisticien Base

Lieu d'affectation : Bunia

Durée de la mission : 12 mois, ASAP

Date de clôture : 26 Décembre 2013
 

 

      I.        Mission

Solidarités est en RDC depuis l’an 2000 dans les domaines de la sécurité alimentaire, de l’eau, de l’hygiène et de l’assainissement, de l’urgence et post-urgence dans quatre provinces (Province Orientale, Nord et Sud Kivu et Katanga). Depuis le 01/11/12 a été lancée la fusion des missions Nord/Sud Kivu et Province Orientale pour créer la Mission Est composée de sept bases opérationnelles et dont la coordination est basée à Goma. La base de Bunia a cependant conservé une grande importance en terme stratégique et de volume d’activité.

La Province Orientale, plus grande province de RDC, se démarque des autres régions d’intervention de SOLIDARITES INTERNATIONAL par les niveaux de vulnérabilité et de pauvreté de sa population et de l’enclavement d’une grande partie d’entre elle.

Depuis septembre 2008 dans les HUBU, le maintien des attaques du groupe d’origine ougandaise Lord Resistance Army (LRA) en fuite depuis 2006, a entraîné d’importants mouvements de populations et créé une situation humanitaire désastreuse dans l’ensemble des territoires du district du Haut Uélé et dans l’est du district du Bas Uélé. En plus de ce groupe, notons la présence de groupes armés non identifiés, tels que des braconniers, de groupes d’autodéfense, ou encore des coupeurs de route, qui profitent de la situation volatile dans les Districts pour commettre diverses tracasseries et exactions sur la population. Depuis 2012 on note toutefois une baisse significative des attaques de la LRA.

Les enjeux liés au poste :

Il s’agit d’un poste à grandes responsabilités requérant une personne déjà expérimentée sur ce type de poste et de contexte. Le logisticien de Bunia sera placé sous l’autorité hiérarchique du Coordinateur de Zone et en lien fonctionnel avec le Coordinateur Logistique de la mission basé à Goma.

-         Le volume : la base de Bunia se caractérise par un gros volume d’activités ; actuellement quatre projets sont en cours d’exécution dont le RRMP, avec d’importants besoins logistiques (achats, entrées et sorties de stocks, gestion de l’état de parc, locations de véhicules, etc.) demandant une grande réactivité et un engagement conséquent du Logisticien ;

-         La technicité :la base dispose d’un grand parc véhicules, dont l’état nécessite un entretien régulier. Un très bon niveau technique est demandé au Logisticien, afin de pouvoir réaliser correctement le suivi technique des véhicules, du système électrique des bâtiments, du matériel de télécommunication, du parc informatique et du matériel durable en général ;

-         La situation sécuritaire : celle-ci demeure instable et une attention particulière doit être portée à la mise en œuvre des règles de sécurité.
 

Le management : autorité hiérarchique sur l’ensemble de l’équipe logistique base (actuellement 1 assistant logisticien, 1 acheteur, 1 chargé de maintenance, 1 responsable des stocks, 1 magasinier, 2 chargés des services généraux et 10 chauffeurs)

Conditions de vie :

A Bunia, la communauté humanitaire est bien présente, plusieurs restaurants (MONUSCO, indiens, libanais…) et bars sont accessibles. Quelques terrains de sport et une piscine (lorsqu’elle est propre et pleine) sont accessibles. Bonne relation avec les autres ONG et soirées fréquentes.

Habitations

A Bunia : les bureaux sont séparés du lieu de vie (maison de 6 chambres). Possibilité de loger les visiteurs à l’hôtel ou chez PU AMI (10USD la nuit). Dieudonné prépare de bons petits plats variés. Electricité de la ville le plus souvent, sur batterie sinon.

Déplacements

Déplacements fréquents dans les 2 districts des Uélés et en Ituri.

Déplacement en véhicules (avec chauffeur) sur les différents axes d’interventions. Déplacement en moto (avec chauffeur) dans les HUBU possible.

L’avion reste le principal moyen de déplacement, la plupart des routes étant impraticables la majeure partie de l’année (à cause des pluies et/ou de l’insécurité), voir impraticables tout court. Plusieurs avions partent chaque semaine pour emmener les équipes sur le terrain et acheminer le matériel.

Pour en savoir plus sur le profil : http://www.solidarites.org/phocadownload/log-fiche-metier.pdf

    II.        Conditions :

Poste salarié : à partir de 1600 euros brut par mois, selon expérience, plus 10% de prime de congés payés versés mensuellement et Per Diem mensuel de 450 USD.

Solidarités International prend également en charge les frais d'hébergement ainsi que les frais de déplacements entre le pays d'origine de l’expatrié et le lieu de mission.

-         Couverture sociale : L’expatrié bénéficie d’une couverture sociale de qualité permettant de couvrir tous les frais de santé et d’une prévoyance accident incluant les risques de guerre.

-         Break : En cours de mission, une alternance travail - repos est assurée par des breaks prévus tous les trois mois. Sur la base d’une mission de 1 an, l'expatrié prendra un break d’une semaine à 3 et 9 mois de mission (avec une participation de 500 euros versée par Solidarités) ainsi qu'un break de 15 jours à 6 mois de mission (avec une prise en charge du billet d’avion aller et retour entre la mission et le lieu de résidence).
 
Personne de contact : Mano GAUDIN, Chargée de recrutement et suivi

How to apply : CV & LM

https://emea3.recruitmentplatform.com/syndicated/private/syd_apply.cfm?I...

Comments