Etude de base Médias, empowerment des citoyens et gouvernance démocratique

Avis de recrutement

Etude de base Médias, empowerment des citoyens et gouvernance démocratique

Lieu de travail : Kinshasa

Date de clôture : 21 Janvier 2013

 

 

I.              Contexte

 

1.     Médias pour la démocratie et la transparence en RDC est un programme d’appui aux médias financé par les coopérations britannique (DFID), suédoise (ASDI) et française, et mis en œuvre par France Expertise Internationale (FEI). Lancé en septembre 2007 pour 5 ans, sa période de mise en œuvre a été étendue jusqu’à fin 2013. Les trois bailleurs ont demandé au Programme de réfléchir à une stratégie pour 2014-2017, conformément à leurs cycles stratégiques d’intervention en matière de gouvernance. Le programme est aujourd’hui doté d’un budget de 22 millions d’euros.

 

2.     L’objectif est d’appuyer le développement d’un secteur médiatique indépendant, réglementé et professionnel en République Démocratique du Congo, dans le but de faciliter l’accès de la population congolaise à une information pluraliste, de lui donner une voix et lui permettre de demander des comptes aux élus, aux gouvernement et aux autres acteurs de la société (associations, entreprises) afin d’améliorer la transparence et la gouvernance. Le but du programme est donc aussi de soutenir la demande citoyenne de redevabilité.

 

3.     Les cinq axes d’intervention (outputs) du projet sont les suivants :

-       Appuyer la professionnalisation du secteur médiatique ;

-       Appuyer la production de programmes sur la démocratie et la bonne gouvernance ;

-       Consolider la régulation et l’autorégulation du secteur médiatique ;

-       Promouvoir la viabilité économique du secteur médiatique ;

-       Promouvoir les médias de service public.

Ce programme s’inscrit également dans le cadre du « Programme d’appui à la gouvernance » financé par DFID, également mis en œuvre par le PNUD et Christian AiD (Fonds pour la Société Civile).

4.     Une étude de base avait été réalisée en 2008 sur le secteur médiatique. Conformément aux orientations prises dans le cadre de l’extension du Programme en 2013, l’étude de base pour la période 2014-2017 doit intégrer une étude sur le secteur médiatique et une étude sur la consommation d’information et son usage par les citoyens congolais.

 

II.             Objectifs de l’Etude de base

L’année 2013 sera l’occasion pour le Programme de fournir les données et informations nécessaire à l’élaboration du cadre stratégique de l’action des trois bailleurs (DFID, SIDA et le Ministère des Affaires Etrangères français) sur la période 2014-2017.

1.     L’objectif général

Fournir un état des lieux du secteur médiatique, des problématiques internes du secteur et de son rôle social en termes de gouvernance.

2.     Les objectifs spécifiques

-       Fournir une compréhension exhaustive de l’offre médiatique en République Démocratique du Congo : description du secteur médiatique, problématiques spécifiques ayant une influence sur l’offre d’information de service public (lot 1) ;

-       Fournir une photographie de l’audience des différents médias en RDC (lot 2) ;

-       Fournir une bonne compréhension des mécanismes d’utilisation de l’information de service public par les citoyens congolais (lot 3).

La conduite des études s'étalera entre le 20 janvier 2013 et le 30 mai 2013.

Le budget maximum est de 120 000 euros.

L’appel à candidatures est ouvert aux associations, cabinets, consultants ou groupes de consultants indépendants. Il est organisé par lot correspondant aux 3 études thématiques demandées.

Les lots 1 et 3 se verront attribué à la même organisation ou consortium.

Il est fortement recommandé de faire appel, de façon importante, à de l’expertise locale sur les lots 1 et 3. Par ailleurs, une réunion de restitution et de présentation de l’étude sera organisée à Kinshasa avec la présence d’un expert pour chaque lot (lot 1 et lot 3). L’étude correspondant aux lots 1 (et éventuellement celle liée au lot 3) devra utiliser les résultats de l’étude quantitative (lot 2).

L’expert principal en charge du lot 1 devra réaliser une mission d’au moins 10 jours en RDC. L’expert principal en charge du lot 3 devra réaliser une mission d’au moins 7 jours en RDC. Cependant, l’étude devra couvrir le maximum de provinces en équilibrant milieu urbain et ruraux.

Le lot 2 sur l’étude d’audience est réservé à des organisations de droit congolais. L’expert principal en charge du lot 2 devra participer à la réunion de restitution et de présentation de l’étude.

Les rapports finaux devront comprendre un résumé exécutif de moins de 10 pages en français et en anglais, pour les rapports relatifs aux lots 1 et 3.

3.     Les versions grand public (BAT) des rapports relatifs à l’ensemble des études seront produites :

-       Une publication sur le secteur médiatique congolais (lot 1 et principaux résultats quantitatifs lot 2) ;

-       Une publication sur les questions de citoyenneté, demande de redevabilité et rôle des médias (lot 3).

Les frais d’impression et de maquettage sont à la charge du Programme.

Les propositions peuvent être remises en français ou en anglais. Cependant, les termes de référence faisant foi en dernière instance sont les termes de référence rédigés en français. Par ailleurs, le contrat avec France Expertise Internationale sera rédigé en français.

La date limite des remises de propositions est le 21 janvier 2012 à midi (heure française). Les propositions doivent être envoyées à l’adresse suivante : programme@pmdt-medias.net.

A noter que seule la date et l’heure de réception feront foi.

Les organisations concourantes se verront notifier les résultats de l’appel à candidatures avant le 31 janvier 2013.

How to apply:

Les candidatures devront présenter de manière très claire :

-       Quelles sont les informations demandées dans le cadre de l’étude ;

-       La méthodologie employée pour répondre à ces questions ;

-       Un plan d’action (incluant un chronogramme) ;

-       Les références de l’organisation candidate et les cv des experts choisis pour réaliser l’étude (ainsi que la répartition des rôles entre ces experts) ;

-       Un budget en Euros détaillé par type de coûts, chaque coût devant être détaillé par unité, nombre d’unité et total

Calendrier :

Dépôt avant la date de clôture à midi (heure française, date et heure de réception faisant foi) Par email : programme@pmdt-medias.net

Pour tout renseignement complémentaire:

Karim Bénard-Dendé, directeur, PMDT, FEI : karim.benard-dende@pmdt-medias.net

Elisabeth Marchand, Responsable du Programme au siège de FEI elisabeth.marchand@diplomatie.gouv.fr

www.fei.gouv.fr

Comments