Coordinateur Secteur Sanitaire

Avis de recrutement

Coordinateur Secteur Sanitaire

Lieu d’affectation : Goma, avec des déplacements fréquents sur Kinshasa

Superviseur : Coordinateur Programmes/ Chef de Mission

Durée du contrat : 5 mois renouvelables

Date de clôture : 07 Janvier 2013

 

I.              Introduction

Goma est une ville de l'est de la République démocratique du Congo. Située à environ 1 500 mètres d'altitude dans la vallée du Rift, Goma est le chef-lieu de la province du Nord-Kivu.

Suite au sommet de Kampala du 24 novembre 2012, les troupes rebelles de l’M23 se sont retirées de la ville de Goma, après s’en être emparé le 20 novembre 2012. A cause des combats entre les troupes du gouvernement et les rebelles, au moins 140.000 personnes se sont déplacées. A présent la ville est calme. Durant les émeutes le personnel local et expatrié de COOPI est resté sur place, en continuant à travailler, où possible, afin de supporter la population locale.

Bailleurs : ECHO, DFID, d’autres bailleurs le cas échéant

COOPI dans le pays : #La première intervention de COOPI en République Démocratique du Congo (ex-Zaïre) remonte aux années ’70 et l’action s’est principalement située dans le Kivu pendant de nombreuses années. Suite aux changements de la situation dans le Pays et aux problématiques nées, les activités de COOPI se sont déplacées dans les régions de conflits afin de mettre en oeuvre des programmes d’urgence aux populations déplacées et victimes de la guerre. En raison de l’évolution du contexte général en cours dans certaines provinces du Pays, COOPI s’est aussi engagée dans la gestion de projets pluriannuels afin d’assurer une phase de transition de l’urgence au développement dans divers domaines, afin de garantir un développement harmonieux et durable.

II.             Description du projet

Il assure une aide technique aux chef de projet dans le propre secteur de compétence, en évaluant et capitalisant l'expérience produite dans le pays et en standardisant les approches en conformité avec les règles et les standards de l'organisation. A présent il devra faire le suivi d’un projet financé ECHO (1.200.000 euros) et un projet DFID (1.200.000 USD), mais le but de son travail sera aussi de garder les contacts avec les bailleurs; de rechercher de nouveaux financements ; tout comme l’écriture des nouveau projets.

Termes de référence

III.            Responsabilités

Révision technique des projets et des rapports: il effectue la révision technique des nouveaux projets et des rapports intermédiaires et finaux des projets, en garantissant l'aide nécessaire aux chefs de projet.

1.     Aide technique et évaluation des projets

-       Il apporte un support technique aux projets en cours dans le pays dans son secteur de compétence ;

-       Il effectue des missions d'évaluation des projets et d'accompagnement technique sur place.

 

2.     Participation aux clusters sectoriels

-       Il assure la participation aux clusters dans le secteur de sa propre compétence en collaboration avec le coordinateur programmes/pays.

 

3.     Capitalisation expérience

-       Il est responsable de la capitalisation de l'expérience acquise par l'organisation dans le propre secteur de compétence et de la standardisation des approches et des pratiques mises en œuvre dans les projets à travers la production de documents, dans le respect des lignes de conduite du siège central et des indications du coordinateur programmes/pays.

 

Rapports à fournir : Tous les rapports prévus par le contrat et ceux sollicitées par la coordination pays et par le siège
 

IV.           Critères principaux

 

-       Formation dans le secteur sanitaire ;

-       Expérience pluriannuelle dans la gestion des projets d’urgence dans contextes à sécurité précaire ou post-conflit ;

-       Expérience pluriannuelle dans le cadre des projets de santé ;

-       Expérience en coordination de programmes multisectoriels ;

-       Excellente connaissance de la langue française indispensable ; bonne connaissance langue anglaise souhaitée ;

-       Connaissance et expérience écriture propositions projet et méthodologies de suivi et évaluation ;

-       Capacité de gestion du stress.

 

V.            Profil du candidat

 

-       Formation dans le secteur sanitaire ;

-       Expérience d’au moins 3 ans dans la gestion des projets d’urgence dans contextes à sécurité précaire ou post-conflit ;

-       Expérience de 5 ans dans le cadre des projets de santé ;

-       Expérience en coordination de programmes multisectoriels ;

-       Forte capacité organisationnelle et habilité à prendre des décisions de façon indépendante ;

-       Très bonne attitude au problem-solving et polyvalence ;

-       Maîtrise de procédures principales bailleurs (Commission Européenne, DFID, ECHO, etc.) souhaitée ;

-       Excellente connaissance de la langue française indispensable ; bonne connaissance langue anglaise souhaitée ;

-       Connaissance et expérience écriture propositions projet et méthodologies de suivi et évaluation ;

-       Forte capacité organisationnelle et habilité à prendre des décisions de façon indépendante ;

-       Forte capacités de leadership et diplomatie ;

-       Capacité de gestion du stress ;

-       Excellente connaissance paquet MS Office ;µCapacité de travailler dans un environnement multiculturel.

 

VI.           Renseignements pour les candidats avec famille :

 

-       Sécurité: instable ;

-       Family station: non ;

-       Structures sanitaires : N/A ;

-       Ecoles : non.

 

VII.          Autres renseignements :

Nombre d’expatriés avec qui partager le logement: N/A

Logement/compound (chambre/toilette): oui

L’expatrié à droit au logement dans la base COOPI à Goma ou Kinshasa. Les coûts de logement (femmes de ménage, gardiens, etc.) sont payés par COOPI; les vivres par contre sont à charge de l'expatrié. Sur le terrain, COOPI a des bases de bonne qualité et confortables, toutes avec système radio, électricité, câble internet et voitures pour faciliter les opérations. L’expatrié dispose d’un ordinateur, de l’équipement informatique et des moyens de déplacement de la mission COOPI RDC.

Les déplacements sont faits soit en véhicule soit par avion.

How to apply:

http://www.coopi.org/it/lavoroformazione/offertedilavoro/lavoro/856/

 

Comments