Offres d'emploi‎ > ‎

Manager sécurité alimentaire

Offre d’emploi

Manager sécurité alimentaire

N°12/SK/2013

Superviseur : Coordinatrice Sécurité Alimentaire

Département : Sécurité Alimentaire

Lieu d’affectation : Bukavu

Durée Contrat : 7 Mois

Date de clôture : 12 Avril 2013

 

 

I.               Contexte

 

L’IRC est un des partenaires d'exécution au Sud-Kivu pour la Réponse rapide alimentaire (RAR). La RAR est un programme de réponse d’urgence financé par ECHO et couvrant l’Est de la RDC. Les objectifs principaux du programme RAR de IRC sont :

-          Conduire des analyses de marché dans des zones récemment affectées par des mouvements de population (déplacements ou retours) dans le but d’évaluer le degré de vulnérabilité des communautés locales dans le secteur de la Sécurité alimentaire ;

-          Informer la Coordination humanitaire des résultats et analyses de la situation en Sécurité alimentaire dans les zones évaluées ;

-          Répondre rapidement, et, sur la base des évaluations, intervenir dans le secteur alimentaire en faveur des communautés les plus vulnérables.

Le Manager Sécurité alimentaire coordonne les activités de son équipe dans la planification, la conception, l’exécution, le suivi, le développement et la mise en œuvre du projet au regard des objectifs, essentiellement des opérations. Il est principalement en charge de la mise en œuvre des analyses des marchés, des enquêtes de sécurité alimentaire, des analyses de faisabilité des foires alimentaires et de la mise en œuvre des foires.

II.             Responsabilités

 

1.     Programmatiques

-          Développer les stratégies d’intervention des secteurs opérationnels du programme sécurité alimentaire en mettant sur pied les nouvelles approches d’intervention ;

-          Initier, planifier et superviser toutes les activités dans le domaine de la sécurité alimentaire requises par une intervention en urgence, selon l’esprit du projet, selon les objectifs, les activités, les indicateurs, les plans techniques, les devis, et les budgets ;

-          Superviser la préparation des missions d’analyse du marché, d’évaluation sécurité alimentaire, d’intervention sur le terrain et de suivi (logistique, administration, finance, matériel …) ;

-          Suivre au quotidien le déroulement des missions (activités, sécurité, logistique), prendre les décisions opérationnelles nécessaires; Rapporter immédiatement au Coordinateur tout incident intervenant pendant une mission, proposer des solutions ;

-          Faire un briefing/débriefing chaque jour avec les membres de son équipe sur l’évolution des activités ;

-          Débriefer les équipes au retour du terrain ;

-          Partager les informations et conclusions principales, organisant des réunions d’échange entre équipes, si nécessaire ;

-          Procéder au suivi (« visite surprise ») des interventions sur terrain par rapport aux secteurs opérationnels dont les recommandations aideront à l’amélioration de la qualité de nos interventions ;

-          Coordonner, vérifier et corriger la rédaction des rapports d’analyse, d’évaluation et de suivi en s’assurant du respect des standards techniques, de la qualité des données et de la clarté des informations et des recommandations émises ;

-          Fournir les éléments des rapports hebdomadaires qui expliquent les activités planifiées par semaine, le travail exécuté, les obstacles, etc. selon le format ;

-          Assurer la documentation des activités opérationnelles du programme Sécurité alimentaire, surtout en faisant le suivi concernant la soumission régulière des formulaires internes (fiche de documentation, fiches de résultats, canevas de sécurité, canevas de qualité, canevas de protection, etc.) et la rédaction des rapports d’intervention ;

-          Maintenir à jour les données, les statistiques et informations et suivre l’évolution des indicateurs du projet et procéder à son évaluation progressive (mensuelle) ;

-          Compiler les résultats des check listes Qualité et Protection (transmises par les chefs de mission opérationnels ou collectée par lui-même) émet des recommandations et organise des formations mensuelles.

-          Formuler des pistes d’amélioration programmatique sur la base des conclusions des rapports ; Proposer et créer après validation du Coordinateur des points d’amélioration concernant les outils de suivi existants ;

·       Servir de liaison entre le programme et les autorités et partenaires locaux, et d’autres acteurs humanitaires (surtout ONG locales et internationales), y inclus dans le cadre du plaidoyer visant à contribuer à l’amélioration de l’efficacité de l’assistance humanitaire au Sud-Kivu ;

-          Participer à des réunions des différents clusters tenues dans la province du Sud Kivu sur demande du Coordinateur et, en cas de besoin, servir de point focal interne du programme pour les activités du cluster Sécurité alimentaire.
 

2.     Ressources humaines

-          Gérer et superviser les agents du programme qui sont sous sa responsabilité directe. La gestion porte surtout sur la planification, gestion et évaluation des performances ainsi que l’application des procédures disciplinaires. La supervision se réfère particulièrement à l’accompagnement pratique et technique des équipes dans leur travail au jour le jour ;

-          Identifier les besoins en formation des personnels de son département responsables des secteurs opérationnels ainsi que leurs assistants sur les nouvelles approches, techniques du programme en vue d’améliorer la qualité de nos interventions.
 

3.     Finance

-          Au retour des équipes du terrain, superviser les agents lors de l’élaboration et soumission à temps des justificatifs ;

-          Dans le cadre de la supervision des Officiers Sécurité alimentaire, veiller au respect des procédures financières, administratives, et logistiques.

 

4.     Logistique

Avec l’appui des agents du programme, s’assurer que les missions de terrain disposent de toutes les ressources matérielles nécessaires pour une bonne réussite de leurs activités, notamment les moyens de transport et de communication, les intrants requis, les équipements personnels, la documentation nécessaire (formulaires, ordres de mission, autres) etc.
 

5.     Général

-          S’engager à respecter IRC Way (ou Code de Conduite / Politiques de Signalement Obligatoire) ;

-          S’engager à s’assurer de la mise en œuvre optimale de ces Politiques dans son cadre de travail ;

-          S’engager à respecter le Règlement Intérieur en vigueur à IRC en République Démocratique du Congo.

N.B : Ces responsabilités pourraient être modifiées selon le progrès du projet.

III.            PROFIL REQUIS

-          Avoir un diplôme universitaire dans le domaine de compétence (développement rural, agriculture…etc.) ;

-          Expérience d’au moins quatre années dans le domaine de la gestion de projet et dans l’assistance humanitaire dont 2 dans les ONGI ;

-          Expérience d’au moins quatre années en gestion des ressources humaines, surtout concernant la formation technique et la performance des capacités ;

-          Excellente connaissance de MS Office, en particulier EXCEL et ACCESS ;

-          Excellent niveau de français/Swahili lu, écrit et parlé ;

-          Bon niveau d’anglais, lu, écrit et parlé ;

-          Grande faculté d’organisation et de précision ;

-          Capable de travailler de manière autonome et de prendre des initiatives ;

-          Volonté et capacité de travailler dans un environnement instable ;

-          Capacité de travailler sous pression et de vivre dans des conditions difficiles ;

-          Forte résistance au stress et capacité à travailler dans un rythme élevé correspondant aux urgences ;

-          Très bonne aptitude à rédiger des rapports ;

-          Excellente capacité à s’intégrer dans des équipes multi culturelles.
 

IV.           Général

-          S’engager à respecter IRC Way (ou Code de Conduite/Politiques de Signalement Obligatoire) ;

-          S’engager à s’assurer de la mise en œuvre de ces politiques dans son cadre de travail ;

-          S’engager à respecter le Règlement Intérieur en vigueur à IRC ;

-          Etre disponible pour effectuer toute autre tâche ponctuelle jugée utile par son supérieur direct ou par l’IRC.
 

V.            Présentation du dossier

-          Lettre de demande d’emploi ;

-          Résumé/CV à jour avec les noms de trois références professionnelles (+ fonction, adresse email et contact téléphonique) ;

-          Copie des diplômes, attestations de services rendus et recommandations, copie d’une pièce d’identité ;

-          Copie de la carte de chômeur (pour les candidats sans emploi) ;

-          Marquez sur l’enveloppe le code du poste : «MANAGER SECALIM».

A compétences égales, la préférence sera donnée à une candidature féminine

Les candidatures devront être déposées sous pli fermé à l’adresse :

Bureau IRC

Sis sur l’avenue P.E. Lumumba N° 35/01, Nguba

Commune d’Ibanda

Bukavu, RD Congo

 

Les candidatures en dehors de Bukavu seront envoyées par mail à l’adresse Recruitment-Bukavu@Rescue.org à l’intention de la Gestionnaire des Ressources Humaines IRC Sud-Kivu en mentionnant le code « MANAGER SECALIM » comme objet du mail.

N.B : - Seules les candidatures intéressantes seront contactées pour la suite du processus ;
         - Tout dossier non retenu sera détruit. Evitez de déposer les originaux ;
         - Les candidatures féminines sont vivement encouragées.

 

PROCESSUS DE RECRUTEMENT D’INTERNATIONAL RESCUE COMMITTEE (IRC)

 

Chez IRC, il est de première importance que toutes les candidatures soumises pour combler un poste soient traitées de manière équitable. C’est ainsi que, dans un souci d’objectivité et de transparence, IRC nomme pour chacun des postes à pourvoir un comité d’évaluation des candidats qui a la responsabilité de fixer les critères d’évaluation des dossiers soumis, un comité spécialisé pour élaborer un test écrit auquel tous les candidats rencontrant les qualifications requises sur l’offre d’emploi devront se soumettre. Les candidats ayant réussi le test seront invités à participer à une entrevue avec un comité ad hoc. Finalement, le/la candidat(e) retenu fera l’objet d’une vérification de références professionnelles avant qu’un rapport de recrutement soit remis au Directeur d’IRC pour approbation du/de la candidat(e) sélectionné(e).

 

Les Ressources Humaines

 

Comments