Offres d'emploi‎ > ‎

Logisticien Plateforme Mobile d’urgence

Offre d’emploi

Logisticien Plateforme Mobile d’urgence

Lieu d’affectation : Goma

Durée de contrat : 1 - 2 mois à partir du 01/12/12 - contrat renouvelable

Date de clôture : 31 Décembre 2012

 

I.              Introduction

Handicap International est une organisation de solidarité internationale indépendante et impartiale, qui intervient dans les situations de pauvreté et d’exclusion, de conflits et de catastrophes. Œuvrant aux côtés des personnes handicapées et des populations vulnérables, elle agit et témoigne, pour répondre à leurs besoins essentiels, pour améliorer leurs conditions de vie et promouvoir le respect de leur dignité et de leurs droits fondamentaux. Handicap International est une association à but non lucratif, sans affiliation politique ou confessionnelle.

Handicap International est composé de 3 directions opérationnelles :

-       La Direction de l’Action d’Urgence (DAU) ;

-       La Direction d’Action contre les Mines (DAM) ;

-       La Direction d’Action du Développement.

Sous le pilotage de la Direction de l’Action d’Urgence, l’organisation s’engage à:

-       Fournir une réponse adéquate lors des catastrophes naturelles et des situations de conflit, partout dans le monde, et c’est autant que possible dès les premières 72 heures suivant le déclenchement de la crise ;

-       Apporter une assistance aux populations déplacées, réfugiées et sinistrées en raison des conflits ou des catastrophes, et en leur sein aux personnes blessées et handicapées ;

-       Assurer une veille permanente des crises chroniques et/ou conflits pour garantir une réponse rapide aux éventuels besoins d’urgence qui pourraient survenir.

Directement rattaché(e) à la Direction de l’Action d’Urgence de Handicap International France, l’expatrié(e) sera mandaté(e) pour la mission suivante :

II.             Contexte Géopolitique

Après de longues années de guerre, si la République Démocratique du Congo poursuit son chemin sur la voie de la stabilisation, avec des progrès constatés dans plusieurs domaines, une grande partie de la population reste extrêmement vulnérable, exposée à des risques de deux ordres :

a.     Des crises de natures diverses: attaques de groupes armés, violations du Droit International Humanitaire et des Droits Humains, déplacement de populations (environ 1.64 millions de déplacés internes à fin septembre 2011), conflits fonciers et intercommunautaires et désastres naturels sont les principaux facteurs de crises, chroniques ou soudaines, qui affectent de nombreuses parties du pays. En 2011, ce tableau s’est encore assombri avec la résurgence d’épidémies, dont les plus meurtrières furent la rougeole (dans tout le pays) et le choléra (en divers endroits, notamment le long du fleuve Congo) ;

b.    Une pauvreté et une précarité générales: les indicateurs de base restent alarmants, dans les secteurs de la santé, de l’eau, hygiène et assainissement, de la malnutrition, de la sécurité alimentaire, et de l’éducation. Dans de nombreuses zones, les services de l’Etat sont encore insuffisants pour répondre aux besoins et les infrastructures routières délabrées ne permettent pas l’accès à certaines populations.

La combinaison de ces éléments augmente la vulnérabilité de beaucoup de Congolais.

La RDC a entamé en Novembre 2011 un long processus électoral avec les élections présidentielles et législatives nationales d’abord, puis en 2013 les élections régionales et sénatoriales et ensuite municipales.

Bien qu’une certaine accalmie ait pu être observée pendant les élections du fait de la volonté exprimée des groupes armés de ne pas enrayer les opérations électorales, cette accalmie a été de courte durée et l’activisme de ces groupes armés a repris sitôt le processus terminé. Le premier semestre 2012 a connu une dégradation importante de la situation sécuritaire et humanitaire suite aux nombreuses défections enregistrées dans l’armée nationale mettant à mal une autorité de l’Etat jamais vraiment instaurée et favorisant l’activité des nombreux groupes armés. L’intensification des combats est lourde de conséquences en termes de protection et d’assistance humanitaire pour les populations locales devant fuir les zones de combats.

L’est de la RDC, et la Province du Nord Kivu notamment, sont donc l’objet de nombreuses convoitises et le théâtre de joutes militaires entre les différentes forces en présence. Le Nord Kivu, avec Goma comme capitale Provinciale, constitue en effet, aux vues de sa position à la frontière des Ouganda et Rwanda voisins, un territoire stratégique dans le jeu des alliances ethniques qui sont le socle de la politique régionale. Ses richesses minières, en outre, en font un terrain convoité de toutes les parties prenantes, qu’elles soient strictement politiques pour alimenter leurs fonds de campagnes, militaires pour renflouer le « nerf de la guerre », ou simplement trafiquantes, pour le gain immédiat qu’il assure et la survie de la multitude des groupuscules qui vivent sur cette manne !

III.            Contexte de la Mission

La Direction de l’Action d’Urgence de Handicap International a mené depuis janvier 2009 un projet de soutien logistique aux opérations d'urgence en faveur des populations sinistrées dans les territoires de Grand Nord, Béni et Lubéro. Cette opération avait pour objectifs principaux de faciliter la réactivité des partenaires humanitaires en les soulageant des contraintes logistiques (stockage et transport) liées à leurs interventions d’urgence.

Début 2011, il a été en outre décidé d’étendre le rayon de cette action au territoire de Walikale (Sud Ouest du Nord Kivu), territoire reconnu comme zone de première priorité humanitaire. La base de Walikale visa à favoriser l’intervention provisoire et/ou l’implantation de nouveaux partenaires en leur offrant des facilités de stockage et de transport ainsi qu’un espace d’hébergement et de travail dans une zone jusqu’alors peu fréquentée par la communauté humanitaire. Aujourd’hui, au terme du financement des projets du Grand Nord, la base de Walikale reste opérationnelle, permettant ainsi de nouveaux projets dans le territoire et donc une amplification et consolidation de l’espace humanitaire. Dans le cadre de ce projet et afin répondre aux besoins d’urgence de la communauté humanitaire sur l’ensemble de la Province du Nord Kivu, le déploiement d’une Plateforme Mobile d’Urgence est prévue sur une durée de 6 mois. Le financement du projet est assuré jusqu’en mars 2013.

Par ailleurs, la direction de l’action d’urgence, au regard de la situation humanitaire régressive dans le Nord Kivu a décidé d’une stratégie de développement de la mission afin d’élargir le volume de sa réponse et de diversifier la qualité des projets mis en œuvre. Par conséquent, la mission est engagée dans un processus de renforcement et développement du programme logistique actuel ainsi que dans la perspective d’introduire un nouveau corps de métier (Disability and Vulnerability Focal Points et Handicap & Urgence) sur l’Est du RDC.

Enfin, suite à la fusion avec la section Belge de Handicap International et dans un souci de rationalisation de nos interventions communes dans cette zone, une meilleure synergie des activités d’Urgence a été décidée avec le transfert des activités de sensibilisation au Handicap des acteurs du RRMP qui vient donc renforcer la qualité de l’intervention de la Direction de l’Action d’Urgence dans le domaine de la prise en charge des Vulnérabilités au Nord Kivu, Sud Kivu et Province Orientale.

IV.           Programme spécifique sur lequel sera affecte l’expatrié

Dans le cadre du projet de plateforme logistique et afin répondre aux besoins d’urgence de la communauté humanitaire sur l’ensemble de la Province du Nord Kivu, notre organisation propose aux acteurs humanitaires :

-       L’installation d’un espace de stockage dans une zone nécessitant une intervention d’urgence- la gestion de stock et sa sécurisation par du personnel HI/DAU (magasinier, manutentionnaires, gardiens)- la réalisation de transports de biens humanitaires, pour approvisionner le stock mobile d’une part et depuis le stock mobile jusqu’aux destinataires finaux d’autre part ;

-       L’expatrié sera en charge du déploiement et de la gestion de la Plateforme logistique mobile d’urgence sur l’ensemble de la Province du Nord Kivu (OFDA).

 

V.            Principales responsabilités de l’expatrié

 

-       Gestion des activités de la Plateforme Mobile d’Urgence (transport et entreposage) ;

-       Sécurité des activités du projet ;

-       Dimensionnement et suivi des ressources nécessaires ;

-       Coordination opérationnelle avec les partenaires ;

-       Reporting et capitalisation.

 

VI.           Tâches principales

 

1.     Gestion des activités de la Plateforme Mobile d’Urgence :

-       Lire et s’imprégner de la proposition de projet validée par le bailleur ;

-       Mettre en œuvre et organiser les moyens adaptés pour atteindre les objectifs assigné ;

-        Veiller au respect des procédures (logistiques, administratives) interne et bailleur dans la mise en œuvre du projet ;

-       Maîtriser (après formation si besoin) les logiciels A2B & A2S pour un suivi optimisé des activités ;

-       Assurer la gestion rationnelle (optimisée) des activités de transport, manutention, entreposage en fonction les réquisitions des partenaires ;

-       Planifier et prioriser et les activités en fonction des urgences auxquelles répondent les projets des partenaires ;

-       Créer ou améliorer les documents liés à l’usage des services de la plateforme par les partenaires.

 

2.     Gestion de la sécurité du projet :

-       Sous la responsabilité du Chef de Mission et en lien avec le référent sécu Mission, s’assurer des conditions de sécurité dans lesquelles le projet est mis en œuvre ;

-       Participer dans le cadre des activités à développer le réseau de contacts propice à la récolte d’informations sécuritaires ;

-       Diffuser toutes les règles de sécurité interne aux équipes projets, en s’assurant qu’elles soient connues et appliquées.

 

3.     Gestion des ressources du projet :

-       En lien avec l’administrateur et le Chef de Mission, anticiper les besoins financiers du projet en travaillant le prévisionnel budgétaire et en assurer le suivi ;

-       En lien avec la logistique Goma, anticiper les besoins d’achat du programme dans le respect des procédures HI et Bailleur et en assurer le suivi ;

-       Recruter, organiser et superviser les équipes nécessaires au bon fonctionnement du projet ;

-       S’assurer de l’intégrité des produits des partenaires pendant le temps où ils sont à notre charge (manutention, transport et stockage).

 

4.     Coordination opérationnelle avec les partenaires :

-       Participer à la collecte d’informations géographiques ;

-       Tenir des réunions de groupes d’utilisateurs ou bilatérales avec les partenaires de la Plateforme ;

-       En concertation avec le Chef de Mission, participer aux réunions de coordination sur le Terrain.

 

5.     Reporting & capitalisation. Mensuel :

-       Sitrep de suivi des activités via la PM Box ;

-       Suivi des activités sur les logiciels A2B & A2S En fin de mission ;

-       Rapport de passation ;

-       Rapport de fin de mission De manière ad hoc ;

-       Rapports sur la demande du CdM ;

-       Rendre compte régulièrement de l’avancée des activités ;

-       En lien avec le Chef de Mission et les ressources techniques, identifier, concevoir ou améliorer les outils et les documents concernant les activités et leur capitalisation.

 

VII.          Profil recherché

 

1.     Formation et Expérience :

-       Formation initiale liée à la logistique ;

-       Deux ans minimum d’expérience en logistique ;

-       Expérience des missions d’urgence indispensable ;

-       Expérience en gestion de la sécuritéü Expériences confirmées en management d’équipe.

 

2.     Compétences :

-       Capacité à travailler sous pression et dans un contexte d’insécurité permanent.

 

3.     Langues et informatique

-       Maîtrise totale de l’environnement Windows ;

-       Maîtrise des logiciels A2B / A2S (formation en interne possible) ;

-       Maîtrise du français obligatoire.

 

4.     Qualités humaines :

-       Sens des priorités et des responsabilités, forte capacité organisationnelle ;

-       Forte capacité de travail, rigueur, sens pratique ;

-       Autonome et sens du travail en équipe ;

-       Motivation sincère pour l’engagement humanitaire.

 

VIII.         Conditions du poste :

 

1.     Logement : Basé à Goma Logement en collectivité pris en charge par Handicap International.

 

2.     Santé : Couverture médicale (CFE + mutuelle) + assurance rapatriement.

 

 

3.     Statut :

Salarié ou volontaire selon expérience :

a.     Salariat : A partir de 2050 euros bruts + 457 euros net d’indemnité d’expatriation/mois.

b.    Volontariat : Volontariat de Solidarité Internationale : 750 ou 850 euros d’indemnité par mois + allocation de vie sur place (« per diem »)

How to apply:

Pour postuler, envoyer CV + lettre de motivation sur l’email suivant : officerh@handicap-international.org avec en objet votre NOM/Prénom/Logisticien Plateforme Mobile/RDC

Si votre candidature est retenue, vous serez contacté pour une journée de présélection à Lyon ou une série d’entretiens téléphoniques. Si vous êtes ensuite retenu sur le poste, un briefing à Lyon sera organisé avant tout départ sur le terrain.

Comments