Offres d'emploi‎ > ‎

Consultant pour Identification, localisation et cartographie des anciennes palmeraies industrielles

Offre de consultance

Consultant pour Identification, localisation et cartographie

des anciennes palmeraies industrielles

Lieu de travail : Sud-Kivu

Date de clôture : 23 Décembre 2013
 

 

  1. Contexte et Motivation

Les pays du bassin du Congo font face à de nombreux et multiples défis parmi lesquels figurent : la nécessité de réduire la pauvreté, le besoin d’une croissance économique forte et de la sécurité alimentaire, tout en maintenant les services écologiques et économiques de leurs forêts. L’un des domaines de croissance économique est la production de l’huile de palme.

Ces dernières années, on assiste à une croissance de la demande mondiale en huile de palme illustrée par le gain des parts de marché importantes au détriment des autres huiles végétales moins accessibles et plus chères. On constate une expansion des plantations de palmiers à huile en Asie du Sud-Est et en Amérique latine avec d’importantes conséquences socio-économiques néfastes que sont : la déforestation, la perte de la biodiversité et des zones à haute valeur de conservation, la dégradation des sols, la pollution, les conflits fonciers, l’émission des gaz à effet de serre, appauvrissement et déplacement des populations locales, etc.

Devant les contraintes politiques, juridiques et sociales ainsi qu’écologiques, de grandes compagnies asiatiques et européennes ont décidé de diversifier leurs zones de production en investissant en Afrique centrale et de l’ouest, et plus particulièrement dans les pays du bassin du Congo.

La République Démocratique du Congo (RDC), avec son couvert forestier (plus de 50% du bassin forestier du Congo) qui offre des conditions agro-climatiques favorables au développement du palmier à huile, est devenue l’une des destinations africaines les plus privilégiées pour les investisseurs dans la filière palmier à huile. Cette forte demande (par centaine de millier d’hectares) s’inscrit le plus souvent dans le cadre de la production de biodiesel, avec de potentielles conséquences socio-économiques et environnementales négatives sur les écosystèmes forestiers. Pourtant, la RDC, en sa qualité d’ancien premier pays producteur (durant les premières années d’indépendance, 1960-1070) d’huile de palme en Afrique, dispose des grandes études de vieilles palmeraies industrielles abandonnées qui pourraient être affectées aux investisseurs en vue de leur réhabilitation.

Ainsi, conformément à sa politique de conservation initiée dans le cadre de son programme régional et en vue de minimiser les conséquences néfastes du développement de la filière palmier à huile sur les écosystèmes forestiers du bassin du Congo, le WWF recherche un Consultant national pour identifier, localiser, et cartographier les vieilles palmeraies industrielles abandonnées dans deux provinces de la République Démocratique du Congo (RDC). Cette étude permettra de disposer des cartes des vieilles plantations abandonnées, d’avoir des informations sur les statuts et les superficies de ces plantations. Les résultats de cette étude serviront de supports techniques pour la prise de décision concernant l’affectations de ces anciennes palmeraies industrielles aux investisseurs pour le développement des nouvelles plantations de palmier à huile ou des projets d’extensions des plantations en cours d’exploitation.

    II.        Mandat général du consultant

 

1.    Objet de la mission

L’objectif général est de développer (ou actualiser) la cartographie des anciennes (>= 25 ans) palmeraies industrielles abandonnées de plus de 100 ha dans deux provinces de la RDC et de fournir les informations sur l’état de ces plantations.

 

2.    Tâches du consultant

La mission du consultant est d’identifier, de localiser, de faire l’état des lieux et de cartographier les anciennes plantations industrielles abandonnées au niveau des trois provinces qui constituent les principaux bassins de concentration des anciennes plantations industrielles en RDC, à savoir Bandundu (environ 40 plantations) et Equateur (environ 83 plantations). Le consultant devra :

-        Identifier et localiser les palmeraies industrielles abandonnées (>= 25 ans) de plus de 100 ha ;

-        Faire un état des lieux de ces plantations (superficie, âge, occupation humaine, présence d’intérêt écologique dans les environs immédiats ; photographies de chaque plantation illustrant la situation actuelle) ;

-        Relever les principales coordonnées géographiques (4 coins si possible) des plantations ;

-        Cartographier chacune des palmeraies abandonnées et les représenter sur un fond de la carte nationale de la RDC ;

-        Fournir toute autre information ou données (cartes, photos satellitaires, coordonnées géographique) jugées utiles par le consultant.

 

3.    Méthodes

Le consultant devra tenir compte des recommandations suivantes dans la réalisation de l’étude :

-        Recherche documentaire et informations sur les différents axes de la mission ;

-        Rencontres avec les parties prenantes, y compris les autorités administratives concernées par la filière palmier à huile ;

-        Consultation des partenaires techniques ou des institutions de recherche impliquées dans le développement de la filière huile de palme ;

-        Entretiens avec les agro-industries, les petits producteurs, les communautés locales et les autorités coutumières ;

-        Elaboration des différents livrables repris dans la rubrique « résultats attendus » ;

-        La partie la plus importante de l’étude consiste en une visite de terrain de chacune des plantations pour la collecte des données sur la situation actuelles.

Le consultant devra consulter le Coordonnateur régional SIG de WWF-CARPO afin que soient précisées les méthodes de prises de données géographiques, de traitement et de représentation. Le consultant proposera une méthodologie qui devra être formellement approuvée par WWF avant que le consultant ne procède à la réalisation proprement dite de l’étude. Il aura accès à toutes les informations disponibles à WWF pour mener à bien sa mission, notamment la liste des vieilles plantations abandonnées fournies par le Ministère de l’Agriculture. WWF mettra un GPS à la disposition du Consultant pour la collecte des coordonnées géo-spatiales.

   III.        Résultats attendus

Les rapports d’étape et le rapport final de l’étude seront édités en langue française en trois exemplaires originaux et trois copies chacun. Ils seront également livrés sous la forme de supports électroniques (CD-ROM ou Clé USB). Tous les questionnaires et autres fiches d’enquêtes ou de collecte de données seront restitués au WWF à la fin de l’étude. Les données chiffrées doivent être présentées dans des tableaux Excel avec une description claire (lignes, colonnes, unités, dates, locations, etc.) ainsi que les origines précises des données et autres supports (cartes). Les données géographiques (données de positionnement GPS et fichiers cartographiques) doivent être livrés sur support électronique.

Les résultats attendus dans le rapport final se résument comme suit :

-        Présentation des principaux bassins de concentration des plantations dans chacune des trois provinces ;

-        Localisation précises des palmeraies industrielle abandonnées ;

-        Informations sur les états des lieux de chacune des plantations (superficies, âge, présence humaine ou de zone d’intérêt écologique, photographies, etc.) disponibles ;

-        Coordonnées géographiques des plantations sont disponibles ;

-        Cartographies de chacune des plantations identifiées disponibles sur fond des cartes provinciales ;

-        Représentation des plantations identifiées sur un fond de la carte nationale de la RDC.

 

Clause de confidentialité

-        Le consultant ne saurait utiliser ou divulguer les informations reçues du WWF ou d’autres sources obtenues dans le cadre de sa mission sans une autorisation préalable écrite de ces derniers.

 

  IV.        Profil du consultant

Le consultant doit avoir une bonne connaissance du développement durable dans le secteur de l’agro-industrie, notamment de la filière palmier à huile.

Il doit avoir le profil suivant :

-        Etre titulaire d’au moins un diplôme en Système d’Information Géographique (SIG), une maîtrise dans les secteurs de l’agriculture ou de la géographie ;

-        Avoir une bonne connaissance géographique de la RDC ;

-        Avoir une expérience prouvée de la filière palmier à huile ;

-        Comprendre l’enjeu de la filière palmier à huile dans l’économie congolaise ;

-        Connaître les bonnes pratiques environnementales et sociales pour le développement durable de l’agriculture telle que la démarche RSPO pour la filière palmier à huile ;

-        Avoir une connaissance des négociations en cours entre le Gouvernement de la RDC et les agro-industriels pour le développement du palmier à huile ;

-        Etre bilingue (français/anglais) serait un atout de plus.

 

    V.        Durée

La mission se déroulera par étapes pour les deux provinces (étape 1 pour Bandundu et étape 2 pour Equateur) sur une période maximale de 90 jours calendaires (environ 35 pour Bandundu et environ 55 pour Equateur) dont 60 jours minimum de terrain.

Les délais de mise à la disposition du WWF des différents livrables sont les suivants :

-        Rapport provisoire sur le travail effectué dans la province de Bandundu dans les 30 jours à compter de la date de notification de démarrage de la première étape de l’étude par WWF ;

-        Rapport final sur le travail effectué dans la province de Bandundu dans les 5 jours après la réception des commentaires du WWF sur le rapport provisoire ;

-        Rapport provisoire sur le travail effectué dans la province de l’Equateur dans les 45 jours après notification de démarrage de la seconde étape par WWF ;

-        Rapport final sur le travail effectué dans la province de l’Equateur dans les 10 jours après réception des commentaires de WWF sur le rapport provisoire.

 

How to apply :

La sélection et le recrutement du Consultant se feront conformément aux procédures définies dans les Directives du Fonds Mondial pour la Nature (WWF) en matière de consultance. Les manifestations d'intérêts rédigées en langue française.

Les intéressés pourront soumissionner dans le respect des modalités décrites ci-dessous :

1.    Offre technique

-        Plan de travail ;

-        Méthodologie ;

-        Description précise du contenu des rapports à produire et en particulier des données -type, format, précision etc ;

-        CV détaillés ;

-        Références des missions pertinentes par rapport aux objectifs visés dans les présents TDRs ;

-        Disponibilité et calendrier d’intervention.

 

2.    Offre financière en USD qui doit inclure tous les coûts

-        Honoraires pour chacune des deux provinces séparément ;

-        Détail des autres postes de dépenses (visite de terrain, secrétariat, communication) pour chacune des deux provinces ;

-        Toute autre dépense (offre inclusive de tous coûts).

Les candidats intéressés et qui remplissent les conditions reprises plus haut doivent faire parvenir leur dossier à l’attention du Responsable des ressources humaines WWF-RDC à l’adresse: recrutement_wwfrdc@wwfcarpo.org , ou déposer le dossier à l’adresse suivante : 14 avenue Sergent Moke, Concession SAFRICAS C/Ngaliema ; en indiquant clairement comme sujet " Offre de service pour l’identification, la localisation et la cartographie des anciennes palmeraies industrielles abandonnées en République Démocratique du Congo''.

Ne serons contactés que ceux qui seront sélectionnés.

 

Comments