Offres d'emploi‎ > ‎

Consultant Base de données

APPEL A CANDIDATURE

 

Intitulé : CONSULTANT NATIONAL POUR LA CONCEPTION ET LA MISE EN PLACE D’UNE BASE DES DONNEES AU SEIN DE LA CELLULE TECHNIQUE D’APPUI A LA DECENTRALISATION (CTAD)

Lieu : Kinshasa, RD Congo

Date limite pour postuler : 04 Juin 2012

Type de Contrat : Individual Contract

Durée de la mission : 30 jours

 

1.     Contexte

La décentralisation est un mode de gouvernance qui donne plus de pouvoir de décision aux acteurs locaux afin de promouvoir le développement local. En République Démocratique du Congo (RDC), la Constitution du 18 février 2006 consacre la décentralisation comme mode d’organisation administrative du territoire et de gestion des affaires publiques.
Le PNUD et l’UNCDF, avec l’appui financier de la Coopération Britannique (DFID), se sont proposé de soutenir le Gouvernement de la RDC dans la mise en œuvre de sa politique de décentralisation. C’est dans cette optique que le Programme d’Appui à la Décentralisation et au Développement Local (PADDL) a été mis en place depuis 2008, afin de contribuer à rendre la décentralisation effective, à améliorer la gouvernance locale et l’accès à des services publics de qualité en RDC.
Par ailleurs, dans un contexte politique de consolidation des nouvelles institutions démocratiques, le gouvernement de la RDC a pris l’initiative de traduire les orientations de la vision de décentralisation inscrite dans la Constitution et les principales conclusions du Forum National sur la décentralisation organisé en 2007 en Cadre Stratégique de Mise en Œuvre de la Décentralisation (CSMOD).
Ce document stratégique a été adopté en 2009 et a défini sept axes :

-       Appropriation effective du processus de décentralisation;

-       Transfert des compétences et des ressources suivant une démarche de progressivité;

-       Renforcement des capacités;

-       Développement des outils de planification et de gestion;

-       Harmonisation des processus de décentralisation et de déconcentration;

-       Coordination efficace entre l’Etat central et les provinces;

-       Financement de la décentralisation.

En 2011, un plan d’action triennal 2011-2013 du Cadre Stratégique de Mise en œuvre de la Décentralisation a été élaboré par la Cellule Technique d’Appui à la Décentralisation (CTAD) de façon participative et consensuelle avec l’appui du PNUD à travers le PADDL.
Le pilotage du processus de Décentralisation est assuré par la Conférence des Gouverneurs de Province (CGP) et la coordination relève d’un Comité Interministériel de Suivi de la mise en œuvre de la Décentralisation (CISD).
La Cellule Technique d’Appui à la Décentralisation (CTAD) est l’organe de coordination et de suivi du processus de décentralisation en RDC. Elle relève du Ministère ayant la Décentralisation dans ses attributions et assure le secrétariat technique du CISD dans la préparation de tous les documents devant concourir à assurer l’appréciation, les arbitrages et les décisions se rapportant aux processus de décentralisation.
Pour permettre à la CTAD d’assurer le suivi et l’évaluation de la mise en œuvre du CSMOD et de son plan d’action ainsi que la coordination efficace des interventions et intervenants dans le domaine de la décentralisation, le PNUD à travers son Projet d’Appui à la Décentralisation et au Développement Local (PADDL) se propose d’appuyer la mise en place d’un dispositif de suivi-évaluation au sein de la CTAD afin de lui permettre de :

a)     Rendre régulièrement compte de l’état d’avancement du processus de décentralisation en RDC grâce aux données collectées dans le pays ;

b)    Produire et publier chaque année, un tableau de bord de principaux indicateurs désagrégés sur la décentralisation ;

c)     De disposer d’une cartographie des intervenants et interventions en matière de décentralisation en RDC ;

d)    Donner régulièrement des avis basés sur les évidences (Basés sur les données chiffrées) sur toutes les questions relatives à la mise en œuvre de la Décentralisation ;

e)     Suivre les progrès accomplis dans la mise en œuvre du Plan triennal d’actions 2011-2013 du CSMOD ;

f)     Evaluer les effets des actions engagées sur les changements opérés dans le fonctionnement des provinces et ETD ;

g)    Evaluer le niveau d’amélioration des services publics provinciaux et locaux ;

h)     Evaluer le niveau de mobilisation des ressources pour le financement du Plan d’actions ;

i)      Permettre à la CTAD d’effectuer les ajustements nécessaires pour créer les meilleures conditions de mise en œuvre des activités du Plan d’actions.

Cela étant, le PNUD a recruté un consultant international qui travaillera avec la CTAD et les autres intervenants dans le domaine de décentralisation afin de définir, de façon participative et consensuelle, les indicateurs pertinents en rapport avec le processus de décentralisation en RDC.
C’est dans cette optique que le PNUD recrute un consultant national qui s’occupera de l’informatisation de ce dispositif de Suivi-Evaluation.

Mission :

L’objectif principal visé par la consultation est de mettre en place une base des données interactive au sein de la Cellule Technique d’Appui à la Décentralisation (CTAD). Cette base des données intègre les indicateurs qui auront été définis à l’avance, les zones géographiques, les périodes, les sources des données, les métadonnées, les responsabilités des collecte.

2.     Tâches du consultant national :

Le consultant national, partant de la nature des indicateurs qui auront été définis, est chargé de :

-       Concevoir et mettre en place un système de gestion des bases des données qui convient à la nature des indicateurs sur la décentralisation ;

-       Briefer les acteurs clés de la CTAD et du PADDL sur le système de gestion de base des données à mettre en place ;

-       Mettre en place une base des données interactive, facile à utiliser et compatible avec la nature des indicateurs sur la décentralisation. Cette base des données intégrera les indicateurs, les périodes, les zones géographiques, les unités, les sources des données, les métadonnées ainsi les responsabilités de collecte. Cette base des données devra offrir une interface avec d’autres applications (Microsoft Excel, Microsoft word, etc);

-       Briefer les acteurs de la CTAD chargés de gérer au quotidien cette base des données sur comment introduire les données collectées et sur comment tirer les rapports.

-       Clarifier les responsabilités des uns et des autres quant à la fonctionnalité et l’entretien dudit système;

-       Faire valider le système de gestion des bases des données au cours d’un atelier


Résultats attendus de la consultation:

-       Les modèles conceptuels de données, de traitement et d’administration des données produits et adoptés par les acteurs en cohérence avec les indicateurs sur la décentralisation et le développement local existants

-       Une base des données structurée selon le modèle Merise, sécurisée, performante et évolutive accessible par SQL qui pourra offrir une interface avec d’autres applications (Microsoft Excel, Microsoft Word, etc..) mises en place. Elle comportera :

o    Des tables ;

o    Des formulaires de saisie adaptés et conviviales ;

o    Des requêtes paramétrées dont les résultats sont exportables vers Microsoft Excel, Microsoft Word;

o    Des états de sorties exportables vers Microsoft Excel, Microsoft Word;

o    Des procédures ;

-       Une session de présentation et de discussion sur la fonctionnalité de la base de données organisée pour recueillir l’avis des utilisateurs ;

-       Un dossier technique décrivant le processus de mise en œuvre de l’outil (SGBD utilisé, tables, formulaires, procédures, etc.) pouvant faciliter la maintenance de la base de données produit ;

-       Un manuel à l’intention des utilisateurs de la base de données produit ;

-       Les acteurs de la CTAD en charge de la gestion et l’alimentation de la base de données formés et à mesure d’assumer leurs taches ;

Calendrier de la mission

La durée de la consultation est de 30 jours et son début est fixé au 01 juillet 2012.

Compétences

Fonctionnelle/Technique:

-       Démontre une connaissance technique avérée pour assumer les responsabilités et exigences de la consultation avec excellence ;

-       Etre à l’aise dans les exercices de conception et de mise en place des bases des données

Compétences managériales :

-       Aptitude à interagir, à établir et à maintenir de façon effective de bonnes relations de travail aussi bien avec les collègues consultants, les cadres de haut niveau des ministères, des bailleurs et autres partenaires du Programme ainsi qu'avec des personnes ayant des cultures différentes, de bonnes relations de travail, dans le respect de la diversité ;

-       Avoir le sens de l’organisation de travaux de concertation et d’animation ;

-       Planifie, définit les priorités et exécute les taches dans les délais impartis.

Orientation sur les résultats :

-       Planifie et produit des résultats de qualité pour atteindre les objectifs visés ;

-       Contribue à des solutions novatrices et pratiques pour faire face à des situations complexes.

Communication :

-       Démontre de bonnes capacités de communication écrite et orale.

Required Skills and Experience

Education:

-       Etre titulaire d’une licence en informatique, statistique ou autre domaine apparenté.

Expériences:

-       Avoir une expérience d’au moins 5 ans dans la conception, mise en place et gestion de systèmes de gestion des bases des données et avoir des références vérifiables et fiables pour lesquelles vous avez déjà conçu et implémenté des bases de données;

-       Avoir une maitrise parfaite des systèmes de gestion de base des données (ACCES, SQL, …)

-       Avoir des bonnes capacités de communication et la connaissance parfaite du français est requise.

Les candidats intéressés sont invités à soumettre leurs CVs mettant en exergue les expériences pertinentes dans le domaine de conception et de mise en place des systèmes de gestion des bases des données.

Evaluation des offres :
Après l'examen des CVs, les candidats présélectionnés seront invités à soumettre leur proposition technique et leur proposition financière. L’évaluation des propositions se déroulera en deux temps.
La première étape consistera en l’évaluation technique. Les CV/P11 et la méthodologie proposée par les candidats pour exécuter la mission feront l’objet d’un examen et de la notation par les membres du comité formé à cet effet. Les candidats seront évalués sur base des compétences recherchées telle qu’indiqué dans les termes de référence.
Seul, les offres des candidats qui auront obtenus 70 points sur 100 seront prises en considération pour l'évaluation financière.

Lors d’une deuxième étape, les offres financières de tous les Soumissionnaires ayant obtenu la note technique minimale de 70% à l’évaluation technique seront comparées et le marché sera attribué au soumissionnaire qui offrira la meilleure offre de prix.
Les candidats intéressés sont invité à postuler directement sur le site du PNUD http://jobs.undp.org/

 

 

Comments