Offres d'emploi‎ > ‎

Conseiller en Développement Communautaire

Avis de recrutement

Conseiller en Développement Communautaire

Projet : CREDO

Superviseur : Chef de Projet

Durée du contrat : 6 mois

Lieu d’affectation : Goma

Date de clôture : 09 Novembre 2012

 

 

I.         Détails de l’offre

1.     Principales valeurs :

Les employés de Pact Congo acceptent les principales valeurs suivantes comme faisant partie de l’institution :

-       Chaque personne a le droit de participer dans les décisions qui engage sa vie ;

-       L’égalité de sexe est observée pour une évolution sociale ;

-       Les ressources sont affectées de façon transparente et guidées par notre responsabilité envers nos bailleurs et le rôle de Pact comme gestionnaire de ressources destinées aux plus pauvres ;

-       La diversité des formations, expériences, âges et genres renforce notre capacité de gestion des fonds publics et privés ;

-       Le travail en équipe et la collaboration forment de bonnes relations de travail ;

-       L’innovation et la prise de risques pour avoir des impacts et de larges résultats mesurables définissent notre priorité stratégique ;

-       La collecte et le partage de l’information sont les obligations primaires pour les employés ;

-       Le développement du personnel et son avancement sont une priorité, y compris les formations et le développement des capacités professionnelles en vue d’accroître les connaissances et les compétences du staff, d’être au courant des nouveaux développements et des nouvelles technologies ;

-       Un bon équilibre entre le travail et la vie en dehors du travail doit être maintenue pour arriver à un travail satisfaisant et épanouissant

2.     Objectifs

Ce projet vise trois objectifs suivants :

a.     Amélioration des opportunités économiques des groupes vulnérables dans les communautés minières ;

b.    Promotion de la réconciliation par les biais des projets communautaires ;

c.     Promotion de la participation citoyenne dans la gouvernance par le biais du Centre pour la démocratie.

Les projets communautaires sont celles qui permettront à promouvoir les activités de cohésion sociale au sein des communautés. Il s’agit des activités pouvant faciliter la réconciliation des communautés. Ces projets devront être les résultats d’une expression des besoins prioritaires des communautés. Les projets concerneraient tantôt des infrastructures sociales de base comme une réhabilitation d’une source d’eau, d’un pont commun aux communautaires, un champ communautaire, un élevage commun avec logique de crédit rotatif des dividendes de l’élevage etc …

3.     Responsabilités spécifiques

Le conseiller recruté doit :

-       Fournir une assistance technique aux agents communautaires de l’organisation partenaire afin qu’ils puissent travailler avec des groupes communautaires de prise participative de décisions ;

-       Ce travail doit aboutir à ce que les communautés cibles évaluent leur difficultés, choisissent les priorités, et élaborent des projets pour résoudre ces problèmes ;

-       Assurer que les projets communautaires soient techniquement viables, bien élaborés, autorisés (si pertinent) par les services techniques de l’état (si pertinent), et qu’ils n’occasionnent pas des dégâts environnementaux ;

-       Contribuer à la planification, à la mise en œuvre, suivi et évaluation des microprojets d’infrastructures communautaires visant la réconciliation communautaire et la cohésion sociale à travers des microprojets communautaires qui unissent et réconcilient les communautés, des microprojets qui constituent l’intersection de communautés et qui peuvent les amener à échanger sur leur auto développement en oubliant ce qui les divisait ;

-       Vérifier et confirmer l’adéquation des microprojets communautaires aux besoins prioritaires exprimés par les communautés de base en s’appuyant sur les structures communautaires de réconciliation et développement communautaires) dont il assurera l’encadrement dans la formulation et la gestion de leurs microprojets ;

-       Faciliter la mise en place et la bonne marche des cadres locaux de concertation et de participation communautaire aux microprojets dans tout leur cycle ;

-       En synergie avec la Conseillère en alphabétisation et épargne, et le Master Trainer en résolution des conflits, renforcer les capacités organisationnelles des communautés villageoises dont les CSAC, des groupements et associations de femmes et de jeunes, de groupes d’alphabétisation et épargne, dans une logique d’appropriation et d’auto-développement, pour leur permettre d’assurer la maîtrise d’ouvrage de leurs microprojets ;

-       Promouvoir et appliquer l’approche participative dans toutes les étapes des activités des microprojets (Identification, gestion et pérennisation) ;

-       Renforcer les capacités du partenaire de mise en œuvre en matières de : suivi et évaluation de microprojets de cohésion sociale, gestion du cycle de projet, techniques d’animation rurale, et d’autres thématiques pertinentes pour appropriation des activités ;

-       En collaboration avec le chargé de développement communautaire du partenaire opérationnel sur le terrain, suivre et assurer l’évaluation continue de l’ensemble de microprojets, élaborer des rapports périodiques et appuyer les organisations d’exécution ;

-       Faciliter et jouer le rôle moteur dans la collecte et la circulation de l’information sur les activités, en cherchant la participation la plus large des autres acteurs opérationnels sur les sites de projet, des autorités locales, des ONG, les agences UN et des différentes communautés ciblées ;

-       Etablir avec les acteurs principaux évoluant sur le terrain une base de concertation régulière dans les domaines du développement communautaire ;

-       Contribuer à l’élaboration des différents rapports périodiques et spécifiques sur l’état d’avancement des microprojets ;

-       Faciliter la cohabitation pacifique entre communautés à travers le choix des microprojets endogènes et durables ;

-       Exécuter toute autre tâche utile à la bonne marche des activités du programme.

4.     Qualifications et Expériences

-       Posséder un diplôme universitaire en Développement Rural, Economie, Gestion, Sciences Sociales ou équivalent; Une formation complémentaire en Hydraulique rurale serait un plus ;

-       Avoir au moins 5 ans d’expérience dans la mise en œuvre et la gestion des projets de relèvement et de développement ;

-       Une expérience dans les ONG internationales et dans l’accompagnement des communautés dans leur autopromotion ;

-       Faire preuve d’une expérience réussie dans :

·       L’accompagnement d’activités d’infrastructures communautaires, tant sur le plan de l’appui-conseil technique que sur le plan de mise en œuvre (adduction d’eau, aménagement des sources, réhabilitation des ponts, construction des infrastructures sociales de base dont des centres de santé etc.… et d’autres secteurs de développement durable) ;

·       La gestion de partenariats diversifiés et élargis avec des organisations de la société civile ;

·       Le renforcement des capacités/formation ;

·       L’appui au monde rural et à des processus de développement participatif ;

·       La conception de projets qui impliquent la participation de groupes distincts afin de retisser leurs relations pour leur réconciliation ;

·       Etre capable de travailler sous pression et avec un minimum de supervision ;

·       Avoir une bonne connaissance de la région Est de la RDC et plus particulièrement le contexte du Nord et Sud Kivu est une nécessité ;

·       Maîtriser les concepts et outils de la gestion de cycle de projet ;

·       Avoir une expérience dans l’intégration transversale du genre dans le développement ;

·       Posséder d’excellentes capacités en terme de relations interpersonnelles ;

·       Avoir une bonne connaissance du français ; la connaissance du swahili et d'autres langues régionales est encouragée ;

·       Posséder d’excellentes capacités rédactionnelles en français ;

·       Avoir la maîtrise des logiciels suivants : Word et Excel ;

·       Etre capable de travailler dans une équipe multiculturelle.

Les candidatures féminines sont vivement encouragées.

5.     Composition du dossier et dépôt des candidatures

Les dossiers seront composés d’une lettre de motivation, et d’un cv actualisé avec trois personnes de référence et leurs contacts. N’envoyez pas d’autres documents SVP. Ils vous seront demandés au besoin.
Les dossiers sont à transmettre par Email à l’adresse suivante :
RecruitmentDRC@pactworld.org avec comme objet uniquement : Conseiller en Développement Communautaire.

Ceux qui ne respecteront pas ces exigences ne seront pas présélectionnés.

 

 

Comments