Offres d'emploi‎ > ‎

Assistants techniques pour le COREF

Avis à manifestation d’intérêt

Assistants techniques pour le COREF

Nombre de poste : 6
N° de l’avis : AMI 479/INT-GOUV/MINFIN/BCECO/DG/DPM/PM/2013

Lieu de travail : Kinshasa
Date de clôture : 02 Juillet 2013

Source de financement : Fonds  « Intervention du Gouvernement »


 

 

      I.        Contexte

Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo,  avec l’appui des partenaires au développement, a réalisé une série d’études diagnostiques sur l’ensemble du système de gestion des finances publiques.  Ces études ont permis d’identifier les faiblesses du système dont les principales sont :

-       L’obsolescence du cadre juridique et institutionnel ;

-       Le manque de crédibilité du Budget ;

-       L’absence de cohérence entre le budget et la stratégie nationale de développement (DSCRP) ;

-       L’inefficacité du système fiscal ;

-       Les mauvaises procédures budgétaires ;

-       L’inefficacité du système comptable et de gestion de la trésorerie et ;

-       L’inefficacité du dispositif de contrôle des finances publiques.

En réponse aux conclusions et recommandations de ces études, le Gouvernement a décidé d'améliorer significativement la gestion des finances publiques en élaborant un Plan Stratégique de Réforme des Finances Publiques (PSRFP) adopté le 31 mars 2010. Le PSRFP est structuré en six piliers qui sont :

  1. Pilier 1 : Réforme budgétaire ;
  2. Pilier 2 : Réforme fiscale et de l’Administration fiscale ;
  3. Pilier 3 : Amélioration de la gestion de la dépense ;
  4. Pilier 4 : Réforme de la comptabilité et de la gestion de la trésorerie ;
  5. Pilier 5 : Renforcement du dispositif de contrôle des finances publiques ;
  6. Pilier 6 : Décentralisation financière.

Ces six piliers visent respectivement :

-       un cadre budgétaire exhaustif, pluriannuel et conforme aux priorités nationales ;

-       un système fiscal moderne et adapté au contexte de la décentralisation ;

-       une gestion de la dépense publique  rationalisée ;

-       un cadre de la gestion comptable et de la trésorerie  renforcés et rationalisés ;

-       un système de contrôle des finances publiques  efficace et adapté au contexte de la décentralisation ;

-       Une décentralisation financière.

Pour assurer la mise en œuvre de ce plan stratégique, le Gouvernement a mis en place le Comité d'Orientation de la Réformes des Finances Publiques (COREF) qui assure le pilotage, la coordination et le suivi de la mise en œuvre de la stratégie.

En vue de renforcer le pilotage stratégique de la réforme des Finances publiques, les Ministres des Finances et du Budget ont décidé de restructurer le COREF par la mise en place en son sein d’un secrétariat technique animé par des assistants en charge de chacun des piliers.

Dans ce cadre, le Bureau Central de Coordination (BCECO), pour le compte du Ministère des Finances et du COREF,  sollicite maintenant des manifestations d’intérêt en vue de la fourniture des Services de Consultants  (individus) Assistants techniques pour le COREF pour le pilier 4 : Réforme de la comptabilité et de la gestion de la trésorerie  ainsi que le pilier : Renforcement du dispositif de contrôle  des finances publiques.

    II.        Objectif de la mission

La mission des consultants consiste à assister le COREF dans l’animation et la coordination de la réforme des finances publiques pour  les deux susmentionnés.

 La durée de la mission est estimée à un an renouvelable après une évaluation satisfaisante.

   III.        Profil recherché

Les Consultants doivent être des individus de nationalité congolaise remplissant les conditions suivantes :

Pour le Pilier 4 : Reforme de la comptabilité et de la gestion de la trésorerie :

-       Etre détenteur d’un diplôme universitaire du niveau de licence (Bac+5) ou de la maîtrise en sciences économiques, économie publique, droit ou gestion ou équivalent, avec une spécialisation en comptabilité publique ;

-       Disposer d’une expérience  professionnelle de 10 ans minimum, dont 5 ans au moins en matière de finances publiques ;

-       Avoir acquis une expérience avérée des procédures de la comptabilité publique et une expérience professionnelle dans un service de comptabilité publique au niveau national ou provincial serait un atout.

 

Pilier 5 : Renforcement du dispositif de contrôle des finances publiques :

-       Etre détenteur d’un diplôme universitaire du niveau de la licence (Bac+5) ou de la maîtrise en sciences économiques, économie publique, droit ou gestion ou équivalent ;

-       Disposer d’une expérience  professionnelle de 10 ans minimum, dont 5 ans dans une structure de contrôle de l’administration publique  budgétaires en matière de dépense publique ;

-       Avoir une bonne connaissance des procédures budgétaires en matière de recettes et de dépenses;

-       Une expérience professionnelle dans une structure de contrôle interne d’Etat ou de contrôle  externe (Cour des comptes ou secteur privé) serait un atout.

 

Les candidats aux deux  postes devront :

-       Avoir  une maîtrise parfaite du français et des bonnes capacités rédactionnelles ;

-       Disposer de capacités à élaborer des documents synthétiques et analytiques

-       Avoir d’excellentes capacités relationnelles et de communications ;

-       Avoir  une excellente capacité de mobilisation, de motivation et d'animation;

-       Disposer de compétences en matière de suivi et d’évaluation ;

-       Avoir une aptitude à se servir des applications informatiques les plus répandues comme outils de gestion de programmes et de prise de décisions ;

-       Une expérience en appui institutionnel serait un atout.

 

  IV.        Méthode de sélection

Le Bureau Central de Coordination (BCECO), pour le compte du Ministère des Finances et du Comité d'Orientation de la Réformes des Finances Publiques (COREF),  invite les candidats admissibles à manifester leur intérêt à fournir les services décrits ci-dessus. Les consultants intéressés doivent fournir les informations indiquant qu’ils sont qualifiés pour exécuter les services demandés (Documents et autres attestations, contrats analogues, expériences antérieures pertinentes dans les missions semblables avec un curriculum vitae bien détaillé). 

Les Consultants seront sélectionnés par la méthode fondée sur les qualifications des Consultants en accord avec les procédures définies dans le manuel des procédures édité le 02 juin 2010  du code  des  marchés publics en République Démocratique du Congo d’avril 2010.

Les candidats intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires sur les termes de référence de la mission à l’adresse ci-dessous, de lundi à vendredi aux heures suivantes : de 9h00 à 16h00 (heure locale).

Les candidatures ne précisant pas le pilier choisi seront rejetées et il ne sera pas répondu aux candidatures ne remplissant pas les critères demandés.

Les manifestations d’intérêt rédigées en langue française doivent parvenir, par courrier ou par E-mail, à l’adresse ci-dessous et porter clairement la mention « AMI N° 479/INTERV- GOUV/ BCECO/DG/DPM/PM/2013/SC – Recrutement des Consultants  (individus) Assistants Techniques pour le COREF »:

Bureau Central de Coordination (B.Ce.Co)
A  l’attention de Monsieur MATONDO MBUNGU, Directeur Général a.i

372, Avenue Colonel Mondjiba, Concession Utexafrica,

Commune de Gombe
Kinshasa, RD Congo

Tél. : (243) 99 85 84 560, (243) 99 81 76 480
E-mail : bceco@bceco.cd, dpm@bceco.cd

 

 

MATONDO MBUNGU


Directeur Général  a.i

 

Comments