Appels d'offre‎ > ‎

Recrutement des Consultants firmes pour réaliser les études de base des six corridors prioritaires du Projet STEP

nifestation d’intérêt

Recrutement des Consultants firmes pour réaliser les études de base des six corridors prioritaires du Projet  pour la Stabilisation de l’est de la RDC pour la paix, STEP

N° avis : 10/06/2014
Lieu de travail : Province-Orientale et Sud et Nord-Kivu

Date de clôture : 23 Juillet 2014

Source de financement : Banque Mondiale (don H917-ZR), Projet STEP

 

      I.        Contexte

Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo a obtenu de l’Association Internationale de Développement (IDA) un don d’un montant égal à la contrevaleur de cinquante et un million quatre cents mille Droits de Tirage spéciaux (DTS 51.400.000) pour la mise en œuvre du projet pour la stabilisation de l’Est pour la paix (STEP en sigle), dont la gestion est confiée au Fonds Social de la République (FSRDC). Le Projet a pour objectif d’amélioration l’accès  aux infrastructures socio-économiques et aux moyens de subsistance des communautés de corridors stratégiques (ici appelés  « zone-cible ») situés dans les provinces du Sud- Kivu, du Nord -Kivu et Orientale.

Le Fonds Social de la RDC se propose d’utiliser une partie des fonds de ce don pour effectuer des paiements autorisés au titre des études de base sur les six corridors prioritaires dont la liste figure en Annexe des termes des références.  

Aussi, dans le cadre de la mise en œuvre des activités  de la composante 2 du Projet, le  Fonds social de la RDC, se propose-t-il  de recourir aux Bureaux d'études spécialisées dans la réalisation des missions d'études de développement  des filières agricoles.

    II.        Objectif de la consultation

La consultation à pour objet de faire l’étude de base d’un corridor prioritaire choisi comme zone-cible du Projet. Le diagnostic se concentrera sur les possibilités de création d’emplois et de revenus en zone rurale en appuyant le développement de filières agricoles prioritaires de la zone. A cet effet, il analysera en détail :

-        Les principales productions de la zone, végétales et animales, les systèmes agraires et les modes de production ;

-        Les contraintes principales à une amélioration qualitative et/ou quantitative des différentes productions (contraintes techniques, économiques et sociales, y-compris la situation foncière et l’accès aux ressources naturelles)  ainsi que les opportunités pour en améliorer la productivité et la compétitivité, surtout en termes de technologies disponibles ;

-        Les principaux marchés/débouchés pour les productions de la zone ;

-        Les réseaux de routes et pistes reliant les principales zones de production agricole aux marchés (centres urbains) ; et

-        Les institutions du monde rural (forces et faiblesses), telles que les  organisations de producteurs et leur fédérations, les services étatiques, les collectivités territoriales déconcentrées et décentralisées, les CART (Conseils Agricoles et Ruraux de Territoire), les institutions de recherche, les structures d’appui et d’animation (ONG, structures confessionnelles) et les institutions de micro-finance. 

 

3.  Etendue de la mission

Dans le cadre de cette  mission, les consultants auront à se pencher sur les tâches suivantes :

-        L’analyse du profil démographique de la zone et d’identification des endroits de forte concentration de population et/ou de groupes vulnérables ;

-        L’identification du  potentiel de développement agricole de la zone: demande du marché, zones principales de production, par spéculation ;

-        L’identification des contraintes à ce développement : accès au marché, accès aux biens et services essentiels, manque de capacités, insécurité et conflits…

-        L’inventaire et la cartographie des principaux acteurs de développement de la zone : collectivités territoriales déconcentrées et décentralisées, services publics, ONG, organisations de producteurs agricoles (groupements, coopératives, fédérations…), fournisseurs d’intrants et de services, institutions de micro-finance… ;

-        L’inventaire et la cartographie des programmes de développement déjà en cours de réalisation ou projetés dans les domaines considérés par la composante et d’identifier les gaps que les activités du projet pourraient venir combler en complémentarité/synergie avec ces autres programmes;

-        La présentation des grandes lignes d’un programme de développement de la zone qui pourrait être financé par le projet, en termes d’infrastructures de transport, de développement des filières agricoles prioritaires et de création d’emplois dans les zones rurales du corridor et dans la capitale provinciale ;

-        D’identification des principaux indicateurs qui devraient être utilisés par le système de suivi-évaluation du projet pour suivre la mise en œuvre de ces activités dans la zone-cible et leur impact sur les populations bénéficiaires. 

   III.        Profils des consultants 

Les consultants recherchés doivent être des bureaux d’études ayant des expériences reconnues en matière d’études  de développement agricole et rural avec une approche participative , en analyse Institutionnelle et disposant d’une très bonne connaissance du milieu rural de la zone concernée.

Le Fonds Social de la RDC invite les firmes intéressées à manifester leurs intérêts à fournir les services susmentionnés. Les candidats potentiels intéressés prendront soin de fournir les informations attestant qu’ils sont qualifiés pour la réalisation de la mission (références concernant l’exécution des missions similaires dans des contextes analogues, disponibilité des experts requis au sein de l’équipe, moyens matériels, catalogues etc.). Les consultants peuvent  s’associer pour renforcer leurs compétences.

Les Consultants seront sélectionnés conformément aux Directives pour la sélection et l’emploi des Consultants par les Emprunteurs de la Banque Mondiale de Mai 2004 mises à jour en Octobre 2006.

Les candidats  intéressés peuvent obtenir les termes de référence complets sur le site du FSRDC www.fondsocial.rdc ou sur demande par courrier électronique à l’adresse suivante  fondsocialrdc@fondsocial.cd ou fondsocialrdc@yahoo.fr ou  encore en version dure  à la Coordination Générale du FSRDC ou aux sièges des antennes du Nord-Kivu, Sud-Kivu et de la  province Orientale, aux adresses suivantes :

  1. Coordination Générale du Fonds Social de la RDC, n°11, Avenue Colonel Lukusa ; Immeuble ex. CEI, à Kinshasa / Gombe;
  2. Antenne Provinciale du Fonds Social de la RDC au Sud-Kivu, n°72, Quartier La Botte Commune /IBANDA, ville de Bukavu ;
  3. Antenne Provinciale du Fonds Social de la RDC au Nord-Kivu, Sis au n°16, Avenue Parallèle, Volcans Commune de Goma , ville de Goma;
  4. Antenne Provinciale du Fonds Social de la RDC  Province Orientale, Bld Lumumba, n°55 , Commune de Makiso, ville de Kisangani.

Les manifestations d’intérêt doivent parvenir au FSRDC au plus tard le 23 juillet 2014 à 14 heures, heure de Kinshasa (TU+1), sous pli fermé ou par voie électronique avec mention du numéro et l’objet de l’Avis, à l' adresse suivante: Fonds Social de la RDC, n°11, Avenue Colonel Lukusa ; Immeuble ex. CEI, à Kinshasa / Gombe; Courriel : fondsocialrdc@fondsocial.cd ou fondsocialrdc@yahoo.fr.

Les manifestations d'intérêts doivent être rédigées en langue française et le courrier adressé au Coordonnateur Général du Fond social de la République.  

 

Ruphin  BO-ELONGO KIMUEMUE

Comments