Appels d'offre‎ > ‎

Recrutement de Consultant (Bureau d’Etudes) chargé des études et de la surveillance des travaux de réhabilitation des installations abritant l’Ecole Nationale d’Administration (ENA) à Kinshasa. Date limite :15/02/2012 à 15 heures

AVIS A MANIFESTATION D’INTERET

RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO - MINISTERE DES FINANCES

BUREAU CENTRAL DE COORDINATION (Bceco)

Objet : Recrutement de Consultant (Bureau d’Etudes) chargé des études et de la surveillance des travaux de réhabilitation des installations abritant l’Ecole Nationale d’Administration (ENA) à Kinshasa

Contactez-nous : mailing@congomoja.com

N° Avis                                   : AMI 325/PRC-GAP/BCECO/DG/DPM/IL/2011/SC

Pays                                         : République Démocratique du Congo (RDC)
Source de financement         :
 PRC-GAP ; IDA – H7210-ZR

Date de publication               : 02 /02 / 2012
Date de clôture                     
 : 15/02/2012 

I. Contexte général

Crée en 1998 par l’arrêté n° 003/CAB./MIN.PL/98 du 21/02/98, le Secrétariat National pour le Renforcement des Capacités, « SENAREC » est désigné par le Gouvernement, depuis le forum de Kinshasa sur l’efficacité de l’aide en 2009, comme guichet unique pour la coordination et l’harmonisation des activités de renforcement des capacités en République Démocratique du Congo. Le SENAREC a été responsabilisé de la gestion et la coordination du Projet de Renforcement des Capacités de Gestion  de fonctions de base de l’Administration Publique ), PRC-GAP en sigle. Il est le principal interlocuteur et le point focal de la Banque mondiale en ce qui concerne le PRC-GAP, et d’autres partenaires au développement pour la mise en œuvre du programme National de Renforcement des Capacités (PRONAREC).  
Dans le cadre de la composante 3 du PRC-GAP relative à l’appui aux Centres locaux de formation, il est prévu la réhabilitation des installations abritant  l’Ecole Nationale d’Administration (ENA) basé à Kinshasa au niveau de la fonction Publique.
A cet effet,  le Gouvernement de la RDC a obtenu un financement auprès de l’Association Internationale de développement (IDA) et se propose d’effectuer des paiements autorisés pour les services de Consultant chargé de mener les études et la surveillance des travaux de réhabilitation des installations abritant l’ENA.

 

II. Objectif de l’intervention du Consultant

Le Consultant va assurer la conception des études et la surveillance des travaux  de réhabilitation des installations abritant l’Ecole Nationale d’Administration ainsi que l’aménagement de son espace intérieur dans les bâtiments de la Fonction Publique à Kinshasa. Ces études aboutiront par la mise au point par le Consultant des plans d’exécution des travaux.
 
Durant la première phase d’études, le Consultant devra élaborer dans un délai de quarante (40) jours calendaires un dossier technique comprenant les spécifications techniques, les dossiers d’exécution (plans, coupes etc. en AUTOCAD et en PDF) suivant les règles de l’art  et  le dossier d’appel d’offres conformément aux dispositions des présents termes de référence et les indications de l’entité bénéficiaire.
 
La durée de la mission  pour la phase de contrôle et surveillance des travaux  va du démarrage des travaux à la réception définitive de ceux-ci. Le Consultant sera retenu pour la deuxième phase (surveillance) afin d’assurer la supervision efficace desdits travaux en cas d’exécution satisfaisante de la première phase de la mission.

 

III.  Profil du Consultant

Le Consultant sera un bureau d’études ayant une expérience avérée d’au moins cinq(5) ans dans le domaine. L’équipe du Consultant devra comprendre le personnel essentiel suivant :

  • Pour la phase d’études :

(i)     Un Coordonnateur ou Chef de mission : Le chef de mission doit être détenteur d’un diplôme  de licence d’architecte ou d’ingénieur civil et doit avoir une expérience d’au moins 10 ans en travaux de réhabilitation ou de construction des bâtiments pour avoir réalisé ce type des travaux ou mené des études relatives à ce type de travaux.

(ii)    Un Chef de projet : Il doit être détenteur d’un diplôme d’architecte ou d’ingénieur civil ou équivalent (Diplôme de licence) et il doit avoir une expérience pertinente d’au moins 7 ans, en qualité de fonctionnaire dirigeant représentant du maître d’œuvre. Il doit être parfaitement familiarisé avec toutes les règles administratives (mesurage contradictoire, facturation, révision des prix etc.) et techniques (surveillance, contrôle de qualité etc.). Il doit être capable d’intervenir respectivement dans les domaines clé de réhabilitation, à savoir : bâtiments, électrification des  bâtiments et leurs assainissements.

(iii)    Un Architecte : Il doit être détenteur d’un diplôme d’architecte (Diplôme de licence) et il doit avoir une expérience pertinente d’au moins 7 ans, en qualité de dessinateur projeteur.

(iv)   Un Ingénieur Electricien : il doit posséder un  Diplôme de graduat et avoir au moins 5 ans d’expérience dans le domaine de l’électricité du bâtiment (installation, réhabilitation etc.).

(v)     Un ingénieur hydraulicien, spécialiste dans le domaine de l’eau et de l’assainissement, il doit être un ingénieur (Diplômé de graduat)  et  avoir au moins cinq (5) ans d’expérience dans la conception ou réalisation des projets (sanitaires ou adduction d’eau) dans les entreprises, bureaux d’études ou des ONGs de développement.  (vi) Une équipe des métreurs (Diplôme de graduat) doit avoir au moins 3 ans d’expérience dans le  relevé des infrastructures publiques.

  • Pour la phase de contrôle et surveillance des travaux

Pour cette phase de contrôle et surveillance des travaux, le Consultant aura dans son équipe :

(i)   Un Coordonnateur ou Chef de mission : Le Chef de mission doit être détenteur  d’un diplôme d’ingénieur en Génie Civil  ou équivalent). Pour la coordination de toutes les activités du Bureau d’Etudes, il doit avoir une expérience d’au moins 10 ans dans le domaine des travaux de réhabilitation ou de construction des infrastructures (bâtiments  et autres) pour avoir réalisé ce type de travaux ou mené des missions de contrôle relatives à ce type des travaux.

(ii) Un  Fonctionnaire dirigeant :Il doit être détenteur d’un diplôme (diplôme de licence) d’architecte ou d’ingénieur civil ou équivalent et doit avoir une expérience pertinente d’au moins 7 ans, en qualité de fonctionnaire dirigeant, représentant du maître d’œuvre. Il doit être parfaitement familiarisé avec toutes les règles administratives (mesurage contradictoire, facturation, révision des prix etc.) et techniques (surveillance, contrôle de qualité etc.). Il doit être capable d’intervenir respectivement dans les domaines clé de réhabilitation à savoir : bâtiments, électrification des  bâtiments et leurs assainissements.

(iii)      Un  Délégué à Pied-d’œuvre  (DPO) : Il doit être détenteur d’un diplôme de graduat  d’architecte ou d’ingénieur technicien, justifiant d’une expérience avérée d’au moins 5 ans comme DPO ou conducteur des travaux.

 

IV. Méthode de Sélection

Le Bureau Central de Coordination(BCECO) , pour le compte du SENAREC, invite les consultants (Firmes) admissibles à manifester leurs intérêts à fournir des services décrits ci-dessus. Les candidats intéressés doivent fournir les informations (brochures, descriptions de missions similaires réalisées, disponibilité des experts qualifiés dans les domaines de la mission) indiquant qu’ils sont qualifiés pour exécuter les services demandés (Qualifications générales), références  concernant l’exécution des contrats analogues, disponibilités des connaissances parmi le personnel, curriculum vitae du personnel (équipe disponible pour la mission), méthodologie proposée pour conduire la mission.

Le Consultant sera recruté par la méthode de sélection fondée sur la qualification du consultant en accord avec les procédures définies dans les directives : sélection Emploi de Consultants par les Emprunteurs de la banque mondiale (Edition mai 2004, révisée octobre 2006). Le critère d’évaluation sur l’expérience pertinente va comporter un volet relatif aux missions similaires pertinentes réalisées à la satisfaction du Client, par le Consultant dans l’environnement du projet.

 

V. Informations et réponse à l’AMI 

Les candidats intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires au sujet des documents de référence sur le site Internet du Bureau Central de Coordination BCECO (www.bceco.cd) ou à l’adresse ci-dessous de 9 heures à 16 h00’ (du lundi au vendredi).

Les réponses à cet avis doivent être adressées au Directeur Général du BCECO, sous enveloppe fermée mentionnant le nom du projet, le service de consultant requis, et numéro du présent avis, à l’adresse ci-dessous au plus tard le 15/02/2012 à 15 heures (heure locale) précises :

Bureau Central de Coordination, BCECO
Complexe  UTEXAFRICA, 372, Avenue Mondjiba
Kinshasa/Ngaliema, République Démocratique du Congo

MATONDO MBUNGU
Directeur Général a.i.

 

Comments