Appels d'offre‎ > ‎

Recrutement d'un bureau d'études devant mener les études, la surveillance et le contrôle des infrastructures scolaires à réhabiliter/reconstruire

Avis à manifestation d’intérêt

Recrutement d'un bureau d'études devant mener les études, la surveillance et le contrôle des infrastructures scolaires à réhabiliter/reconstruire

N° Avis : AMI n°439/PRRIS/BCECO/DG/DPM/RRV/2013
Lieu de travail : Nord et Sud-Kivu, Maniema et Kinshasa
Date de clôture : 08 Mai 2013

Source de financement : PRRIS

 

I.              Contexte général

La République Démocratique du Congo a initié un vaste programme de réhabilitation et/ou de reconstruction des écoles sur toute l’étendue de son territoire à financer sur le fonds mis en place dans le cadre du Projet de Réhabilitation et de Reconstruction des Infrastructures Scolaires (PRRIS). Ce vaste programme entre dans le cadre de l’opérationnalisation de la stratégie du Sous Secteur de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel assortie du Plan d’action triennal 2013-2015 dénommé Plan Intérimaire de l’Education (PIE) comprenant des actions prioritaires qui favorisent le développement à moyen et long termes du secteur de l’éducation. Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo a dans le cadre de son Budget pour l’exercice 2013 doté le Ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel d’un montant initial de démarrage afin de contribuer aux objectifs fixés par le PIE en ce qui concerne la mise en œuvre des politiques majeures, notamment la réhabilitation/reconstruction et l’ équipement en mobiliers des infrastructures scolaires.

Ainsi, la République Démocratique du Congo se propose d’utiliser une partie de ce montant pour la réalisation en première phase des études techniques devant conduire à la production des dossiers d’appel d’offres pour les différents sites identifiés dans toutes les provinces éducationnelles et en seconde phase pour assurer la mission de contrôle et surveillance des travaux.

Pour le compte du Ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel (EPSP), le Bureau Central de Coordination (BCECO) est le Maître d’Ouvrage Délégué de ce projet.

II.             Objectif de l’intervention du consultant

Le Consultant aura l’obligation de mener la mission relative aux études, surveillance et contrôle des travaux de réhabilitation ou reconstruction des infrastructures dans des sites identifiés et acceptés par le Ministère de l’EPSP dans le strict respect de règles de l’art de bâtir.

La mission relative aux consultants (bureaux d’études) est axée sur les écoles de moyenne et grande envergure (plus de 10 salles de classe) présentant des complexités évidentes dans la réhabilitation.

III.            Profil recherché

Le consultant doit être un bureau d’études ayant une expérience avérée d’au moins dix (10) ans dans le domaine et doit avoir une expérience pertinente d’au moins 3 missions similaires et de complexité comparable réalisées dans la province du lieu de travail au cours de 10 dernières années.

L’équipe du consultant devra comprendre le personnel décrit dans les termes de référence de la mission à consulter sur le site web du BCECO : www.bceco.cd

IV.           Méthode de Sélection

Le Bureau Central de Coordination pour le compte du Ministère de l’EPSP invite les consultants admissibles à manifester leur intérêt, à fournir les services décrits ci-dessus.

Les consultants intéressés doivent fournir les informations démontrant qu’ils possèdent les qualifications requises et une expérience pertinente pour l’exécution des services.

Les critères pour l’établissement de la liste restreinte sont :

-       Expérience générale du consultant : 20 pts ;

-       Expérience pertinente du consultant similaire à la mission : 35 pts ;

-       Expérience pertinente du consultant similaire à la mission : 25 pts  dans l’environnement du projet (province administrative) ;

-       Disponibilité du personnel clé (qualifié) : 20 pts.

Le score technique minimum T(s) requis pour être admis est : 70 Points

Les consultants peuvent s’associer avec d’autres firmes pour renforcer leurs compétences respectives sous forme d’engagement solidaire.

Après l’établissement de la liste restreinte, le consultant sera recruté par la méthode de sélection fondée sur la qualité technique telle que décrite dans les procédures édictées dans le manuel de procédures du nouveau code des marchés publics en République Démocratique du Congo du 27 Avril 2010.

V.            Informations et Réponse à l’AMI

Les candidats intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires au sujet des documents de référence sur le site Internet du Bureau Central de Coordination BCECO (www.bceco.cd) ou à l’adresse ci-dessous de 9 heures à 16 h00’ (du lundi au vendredi).

Les réponses à cet avis, rédigées en français, doivent être adressées au Directeur Général du BCECO, sous enveloppe fermée mentionnant le nom du projet, le service de consultant requis, et numéro du présent avis, à l’adresse ci-dessous.

Bureau Central de Coordination (BCECO)

Avenue Colonel Mondjiba, n° 372
Concession UTEXAFRICA

Commune de Ngaliema
Kinshasa, République Démocratique du Congo
Local 301
Tél. : (+243) 815136729 ; (+243) 15 12 64 50
Email : bceco@bceco.cd; dpm@bceco.cd ;
bcecobceco@yahoo.fr ; dpmbceco@yahoo.fr

MATONDO MBUNGU

DG du BCECO a.i.

 

Comments