Appels d'offre‎ > ‎

Consultant pour Recherche et Analyse des lois relatives aux violences faites aux femmes

Avis d’appel d’offre

Recherche et Analyse des lois relatives aux violences faites aux femmes

Lieu de travail : Kinshasa

Date de clôture : 05 Novembre 2012

 

 

I.         Historique

 

La Concertation de Collectifs des Associations Féminines de la Région des Grands Lacs, « COCAFEM/GL » en sigle, réseau créé en 2000 suite aux réunions de concertation que ces collectifs ont tenues en 1999 en marge de la préparation de la Marche Mondiale des Femmes. Ce réseau exécute, depuis 2010, le Projet de Lutte contre les Violences Faites aux Femmes et aux Jeunes Filles « PLUVIF » sous la coordination du Centre d`Etudes et de Coopération Internationale/Canada « CECI », avec l’appui financier de l’Agence Canadienne de Développement International (ACDI), dans l’esprit de renforcer les actions de cette initiative.

Ce projet est exécuté par 11 collectifs des associations féminines du Burundi (3), de la RD Congo (5) et du Rwanda (3) membres de la COCAFEM/GL.

En RDC, les Collectifs Membres de ce Réseau sont :

a.    Coalition des Femmes pour la Paix et le Développement, CFPD/Kinshasa ;

b.    Collectif des Femmes Agissant en Synergie, COFAS /Sud-Kivu ;

c.    Union des Femmes Congolaises pour le Développement, UFCOD/Province orientale ;

d.    Comité National Femme et Développement, CONAFED et

e.    Collectif des Associations des Femmes pour le Développement, CAFED/Nord Kivu.

Il s’est avéré que, la connaissance des textes juridiques en vigueur en RDC est un préalable à son application effective et permettra d’envisager l’harmonisation avec les lois appliquées dans les autres pays, principalement les pays de la Région.

C’est dans ce cadre que le Projet PLUVIF a prévu, dans ses priorités pour la période 2011- 2012, de répertorier toutes les lois relatives à la lutte contre les violences faites aux femmes, aux régimes matrimoniaux, aux successions et libéralités, aux régimes fonciers en RDC et à la réglementation du travail en RDC, afin d’en identifier les vides juridiques et/ou incohérences susceptibles d’amplifier ce phénomène afin qu’un plaidoyer y relatif soit mené auprès des institutions compétentes et que des corrections utiles y soient apportées.

Bref, ce répertoire permettrait donc de dégager les vides juridiques ou les lacunes au niveau des lois en matière de lutte contre les violences sexuelles et basées sur le genre et de s’assurer que les recommandations émises par les différentes études/recherches sont mises en application aux fins d’une protection effective des femmes.

1.     Objectif Global

Contribuer à la mise en place d’une législation plus efficace en matière de protection des droits des femmes et de répression des violences sexuelles et basées sur le genre en RDC.

2.     Objectifs spécifiques :

 

-       Répertorier les vides juridiques ou les incohérences constatées dans les principales lois en cours d’application en RDC en vue d’éviter tout obstacle à l’éradication du phénomène de violences sexuelles et basées sur le genre en RDC ;

-       Mener des actions de plaidoyer pour la prise en compte des amendements issus de la recherche/étude dans les différentes lois pour leur mise en œuvre effective.

 

II.             Critères de sélection des consultants(es)

 

-       Avoir un Master en Droit, en Sciences Sociales, Politiques et Administratives ou domaines similaires.

-       Avoir une expérience de 5 ans et plus dans le domaine de recherche sur les violences sexuelles et basées sur le genre ;

-       Le (la) Consultant(e) travaillera sous la coordination de la CFPD (Coalition des Femmes pour la Paix et le Développement et du CONAFED (Comité National Femme et Développement) et devra leur destiner le rapport à la fin de la recherche.

 

III.            Constitution du dossier

 

-       Lettre de demande d’emploi manuscrite ;

-       Lettre de motivation ;

-       Curriculum vitae ;

-       Diplôme de fin d’études.

N.B : Les candidatures devront être adressées à la présidente du comité de sélection par voie électronique à l’adresse suivante : conafed@yahoo.fr

Les candidatures féminines sont encouragées
Ne seront contactés que les candidats(es) dont les dossiers auront été retenus.

 

Comments